Partagez|

Le Salon International de la Matrice (x) (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
MessageSujet: Le Salon International de la Matrice (x) (pv) Ven 21 Avr - 20:29
rainbow

Le temps avait été long avant le Salon International de la Matrice. J’avais au début, regardé discrètement toutes les photos et les messages d’Elektra, puis j’avais commandé mon billet pour l’événement, pour l’avion et ma chambre d’hôtel. J’avais négocié avec Ionisa pour qu’elle reste quelques temps sans moi, mais quand elle comprit pourquoi je voulais la laisser seule, je n’eux pas le choix. Pendant plusieurs semaines, elle me supplia de la prendre avec et finalement, je pris ce qu’il fallait pour qu’elle vienne avec moi. C’était vraiment une mauvaise chose dans mon idée de ce voyage, mais je n’avais pas payé de vacances à ma fille depuis des années.

Nous étions arrivé le jeudi avant le début du salon au Japon et nous avions profité d’un bon repos avant de visité Tokyo la nuit. Ionisa s’amusait à faire des photos de tout et de rien et moi, je n’arrêtais pas d’envoyer à Elektra des petits messages pour lui dire que j’étais là. Elle ne me répondait pas. On avait prévu de ce voir le samedi vers 10h et de se retrouver devant le salon. Ionisa c’était fait un cosplay d’une nécromancienne d’un de ces mangas. Moi j’étais venu habiller décontracté, cool, mais pas déguisé. Alors que ça semblait être normal pour ce genre de rassemblement.

Le vendredi, ce fut principalement de la visite et tester des resto typiquement japonais. Même si les côtés traditions étaient plus poussés que par chez nous, il y avait quand même certaine rue assez standardisé. Ionisa dépensa une fortune en goodies et se fit une colorisation des cheveux en bleu flash. Je refusai qu’elle se fasse tatouée au néon et on termina notre vendredi dans un musée du jeux-vidéo.

Enfin, arriva le samedi. Le deal avec Ionisa était clair, elle avait un budget pour la journée et un point de rendez-vous à 16h. Je lui avais dit que je devais voir Elektra et qu’elle ne devait absolument pas être un poids, sinon elle allait le regretter fortement. On arrivait sur le parking un quart d’heure en avance. Elektra savait à quoi je ressemblais, et moi de même, donc il était facile de se reconnaître et de se voir. J’avais dans le ventre une énorme boule, et je me demandais si finalement je n’allais pas m’acheter un cosplay avec un masque pour ne pas qu’elle me voit. Je me faisais milles films dans ma tête sur ce qui allait se passer, aussi bien négatif, positif, érotique, amical, tout passait dans ma tête. Je regardais mon commlink il restait une minute avant le rendez-vous.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Age réel : 28 Féminin


MessageSujet: Re: Le Salon International de la Matrice (x) (pv) Ven 21 Avr - 20:52
Je devais avouer que j’avais un peu évité TheWolf durant un petit temps avant de faire comme si de rien était. Quand Mya avait su que j’avais rendez-vous, elle était encore plus hystérique que moi. Elle avait voulu faire du shopping pour me relooker. J’avais accepté en trainant les pieds mais il était vrai que j’en avais besoin. La plupart de mes vêtements était trop grand, j’avais perdu une dizaine de kilo depuis que j’étais au japon. Les voyages pour aller à l’école m’avait fait du bien. Enfin bref, j’avais dit que Wod que je serais avec un chapeau noir avec un rose.

Il y avait beaucoup de monde devant l’entrée, une file montre avec beaucoup de gens costumé comme Mya et ces amies qui étaient cosplayé en héroïne de mangas. J’avais mis un pantalon noir et une chemise blanche avec un top dessous. Il faisait assez beau en cette saison. Mais la pièce importante de la tenue était les chaussures, CONFORTABLE.

J’étais très nerveuse de plus en plus nerveuse. J’envoyais à un message à Wod.

- Trop de monde, rendez-vous devant le Sushi Bar.

La salle était assez bien configurée les restaurants et les toilettes étaient au sous-sol, il y aurait donc moins de monde à cette heure-là. Tout le monde allait se rouer sur les boutiques et les stands de jeu ou de technologie.

J’informai Mya du programme, elle accepta et on se sépara comme il était prévu. Je descendis au sous-sol, l’endroit était immense. Il y a plein de restauration rapide de tout origine surtout asiatique mais pas que. Le Sushi Bar était juste en fasses d’escaliers où était située des toilettes. J’allais me rafraichir avant, je stressais énormément mais qu’est-ce qui m’avait pris. Je savais qu’il était venu avec sa fille puisqu’elle avait mis plein de photo de leur voyage au Japon, ce qui m’effrayait encore plus. Je n’avais pas encore mis la rose sur mon chapeau pour retarder la rencontre ? Sortie de WC, je restai un moment à observer discret sous les escaliers. Je le vis enfin arriver seul. Mon cœur battait dans ma poitrine. Il m’envoya un message « je suis là ». Je retiens mon souffle. Je répondis qu’il y avait du monde, je faisais au plus vite. J’allais prendre deux tasses de thé au comptoir, arriva près de lui. J’avais mis ma rose entre temps.

- Puis-je m’installer. Dis-je

J’avais vraiment besoin d’une tisane pour me calmer. Je m’installai ne sachant quoi dire et comment réagir. Je tremblais presque.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Re: Le Salon International de la Matrice (x) (pv) Ven 21 Avr - 21:28
Elle venait de m’envoyer un message pour me dire que l’on devait se retrouver devant le sushi bar. On commença donc à faire la file avec Ionisa et vu que j’avais pris des badges VIP, on entra très rapidement et ont reçu directement un sachet de goodies. J’annonçais à ma fille que j’allais au Sushi Bar afin de rencontrer Elektra et elle comprit alors qu’elle avait quartier libre jusque 16h. Je me dirigeai donc vers l’endroit indiqué et une fois devant, j’envoyais un message pour dire que j’étais sur place. Je m’installais à une table du Sushi Bar, me demandant si j’allais réellement la voir.

Puis elle était là, aussi belle que ce que j’aurai pu imaginer. Elle demanda si elle pouvait s’installé et ma réponse se rapprocha pas mal de « ah ga … euh … hihi … oui » avec un sourire débile. Non mais sérieusement, tu attends ce moment depuis des semaines et tous ce que tu trouves à dire, c’est une phrase qui te fait passer pour l’idiot du village en plus. Je repris mes esprits.

« Je suis très content … de te voir. Je ne sais pas la tradition au Japon … Mais par chez moi, entre amis on se fait la bise … »

Oui, vas-y continue. Dans dix minutes elle te laissera tout seul en s’excusant d’avoir aqua poney si tu continues sur ce chemin mon grand. Je pris quelques instants pour regarder pourquoi mon commlink me donnait autant de notification, mais c’était juste Ionisa qui était taguée dans beaucoup de photo. Je regardai Elektra, elle semblait aussi nerveuse et peu en confiance que moi. Elle tremblait en buvant son thé.

« C’est la première fois que je viens au Japon, c’est réellement une très belle ville. Il y a beaucoup de coins à visiter et tu viens souvent à ce salon ? »

Oui, des banalités, mais c’est une très bonne idée ça. Et si tu lui disais réellement que tu la trouve belle et que tu es ravie d’avoir fait ce chemin pour la voir, non ? Tu ne penses pas que ça serait une meilleure idée ? Plutôt que de parler de la pluie et du beau temps ?

« Je voulais te dire … que … que je te trouve très … bien habillée. J’aurai cru que tu allais te costumer aussi … Ionisa trouvait que j’aurai du prendre l’apparence de Maitre NoSama dans un manga dont j’ai oublié le nom … Et … sinon, tu veux que l’on se promène un peu ? »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Age réel : 28 Féminin


MessageSujet: Re: Le Salon International de la Matrice (x) (pv) Ven 21 Avr - 21:57
Cela me rassurait de voir qu’il était tout aussi nerveux que moi cela me touchait même. Cela faisait craquer.

Lorsqu’il parla des coutumes japonaises, je ne pus m’empêcher de rire.

- Tu oublies que je suis occidental, européenne donc mes coutumes ne sont pas si différente des tiennes.

Il commença des banalités qui m’aidaient à me détendre.

- Oui Tokyo est une belle ville. Depuis la refonde dans les années 20. Ils ont interdit les voitures à l’énergie fossiles et ont fait des maisons végétatives. Dis-je. Ce sont ces maisons avec de la verdure sur les toits et sur les murs. Des jardins suspendus en somme. Je crois savoir que ton pays aussi est assez écologique. Moi d’où je viens c’est très polluer… le gouvernement sont vendu par les firmes pétrolière, nucléaire et pharmaco...


Il me complimenta pour combler les silences. Je rougissais en peu. J’acceptai sa proposition de balade lorsque mon thé fut terminé.

- Tu n’as pas trop peur pour ta fille. Dis-je en voyant la foule.
- Tu sais le japon ce n’est pas comme en Europe… à moins que vous ayez les moeurses plus léger dans le nord….
Dis-je en voyant un groupe de jeune homme faisant du rentre dedans à un groupe de filles en armure de jeu video.

Comme pour me rassurer, je me surpris à lui prendre la main que je retirai aussitôt en m’excusant. Ce bref effleurement, me rappelais nos longues nuits d’amours comme si cela avait été réel c’était une étrange sensation comme si la frontière entre les deux mondes se brisaient. Mélange de connu et d’inconnu.

- Tu restes jusqu’à quelle heure ? Les stands ferme à 19h et le salon à midi à la fin du championnat de gaming et le défiler le cosplay (qui faisait office de coupure pub).
- Personnellement, je n’ai pas l’accès VIP donc je ne peux pas rester au-delà de 18-19h puisque je n’ai pas accès à la salle du championnat.


S’il n’était pas avec sa fille, je l’aurais bien invité à diner mais je me sentais mal alaise face à sa fille qui avait bien montré son désaccord dans notre relation.

- Mais je suppose que tu dois retrouver ta fille un moment donner. Lui dis-je en regardant les activités qu’il y avait sur le plan.

Je reçu un message, je le lis vite fait.

- « Trop beau le mec !! Il a pas un frère ? J’adore le style Viking… Je veux bien jouer les valkyries pour lui… » Ecrivit Mya
- « il te manque une bonne paire pour être une valkyrie digne de ce nom » répondis-je
- « jalouse »


Je lâchai un petit rire. Wod se demanda pourquoi, je lui montrai les messages essayant de détendre l’atmosphère pensante qu’il y avait entre nous.

- Tu vois que tu plais à la femme, même au asiatique. Lui dis-je
- Bon elle est peut-être un peu jeune pour toi.


Puis une chose me frappa
- Comment on doit s’appeler ? Je t’ai toujours appelé Lloyd ou TheWolf mais ce n’est pas ton vrai non. Wod ? Moi perso, je préfère Meli.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Re: Le Salon International de la Matrice (x) (pv) Lun 24 Avr - 19:23
« Tu n’as pas trop peur pour ta fille ? Tu sais le japon ce n’est pas comme en Europe… à moins que vous ayez les meures plus léger dans le nord…. »

« Non, je n’ai pas trop peur pour Ionisa, j’ai bien plus peur pour celui qui tentera de se prendre à elle, dis-je en rigolant. Non mais sincèrement, elle a un fort caractère et elle sait se défendre. Puis ici nous sommes dans un lieu public et elle n’a pas le droit de sortir du bâtiment de la convention. »

Tout en disant, je vis sur mon commlink, une série de photo d’Ionisa à côté d’un stand ou à faire un free hug à d’autres filles.

« Puis, vu comment elle est branchée réseau sociaux, je m’inquiéterai si elle ne poste rien pendant dix minutes. »

Elle tenta de me prendre la main un moment, mais elle se retira tout de suite.

« Tu restes jusqu’à quelle heure ? Les stands ferme à 19h et le salon à midi à la fin du championnat de gaming et le défiler le cosplay. Personnellement, je n’ai pas l’accès VIP donc je ne peux pas rester au-delà de 18-19h puisque je n’ai pas accès à la salle du championnat. »

« Pour le moment, tous ce qui est décidé avec Ionisa, c’est de se rejoindre à 16h pour voir ce que l’on fait ensuite. J’ai pris un pass VIP pour nous, afin de ne pas perdre de temps en file. Mais, si ça t’intéresse, je peux aller te prendre un pass VIP pour toi aussi, ce n’est pas pour le prix que ça coute. »

Je tentais de lui prendre la main, quand elle regarda sur son commlink. Elle rigola et me montra son message. A première vue, nous avions croisé une de ces amies, qui me trouvait charmant. Sur le coup, je me mis à rougir.

« Sinon, non je n’ai pas de frère, juste une sœur, plus âgée que moi. Mais, sinon non je ne cherche pas de valkyrie … je … je pense avoir déjà trouvé … une femme … digne d’une … déesse. »

J’avais dit le dernier mot assez bas, tout en rougissant.

« Tu peux m’appeler Wod, c’est mon prénom. Et toi tu veux que je t’appelle comment ? »

C’est alors, qu’au détour d’un stand, je vis ma fille en train de faire une photo avec une autre fille cosplayée. Elles échangèrent ensuite quelques mots et se firent la bise. Ionisa se rendit alors compte que j’étais là, elle s’approcha en regardant Elektra dans les yeux. Puis elle se mit entre nous, et pris une photo avec son commlink de nous trois.

« Oh, bonjour, je suis siiiiiii ravie de voir la … copine … de mon père. Il me parle beaucoup de toi. Sans rire je suis trop contente. »

Elle fit alors la bise à Elektra et s’attarda à son oreille pour lui dire un mot. Puis, elle se tourna vers moi.

« Papa, j’ai croisé, un add-on pour nos casques RV. Viens voir, c’est trop trop top. »

Je pris la main d’Elektra, afin qu’elle ne croit pas que ce petit cirque de ma fille, soit une excuse pour se séparer. Alors que je suivais Ionisa à travers les stands, je vis le nouveau message qu’elle venait de poster sur les réseaux sociaux avec la photo qu’elle avait prise, suivit du texte suivant « un peu jeune, ma nouvelle belle-mère, hein ? »

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Age réel : 28 Féminin


MessageSujet: Re: Le Salon International de la Matrice (x) (pv) Lun 24 Avr - 20:09
Nous étions encore si mal alaise entre nous. Il voulait être gentil en m’offrant des choses mais je ne suis pas une fille comme ça. C’était vraiment désagréable, pensant entre nous, le message de mon amie avait un peu détendu l’atmosphère mais voilà qu’on croisa sa fille, cela me bloquait littéralement. Surtout que la demoiselle me faisait bien montrer son désaccord enfin elle avait un double visage.

- Je ne te laisserais pas faire, petite salope vénale.

Bon elle avait donné le ton. Je n’allais pas me laisser faire. Je stoppai net les deux dans leur course alors qu’on était dans un coin isolé.

- Bon on va mettre les choses au clair tous ensemble. Je ne vais pas me faire insulter par une petite pourrie gâtée à Papa. Moi j’ai rien demandé. C’est ton père qui a pris l’initiative devenir. La matrice s’est mon chez moi, je fais ce que je veux et cela n’a rien à voir avec ce que je suis. J’aime jouer les salopes car en vrai, je ne peux pas le faire. Pourquoi ? parce j’en ai marre des petite peste et autre gros con, qui me prennent pour une cruche, un thon, ou une fille naïve, et surtout qui me juge avant de m’avoir dit BONJOUR.
Dis-je en criant presque.

- Si toi tu ne veux pas de moi, au moins on est d’accord sur quelques choses. Moi je me vois pas belle-mère d’une fille comme toi.

Je voyais que Wod allait prendre la défense de sa fille c’était totalement normal, surtout que j’étais en train de m’emporter.

- Il y a un autre point où on est d’accord, on est aimé tous les deux ton père et on lui veut que ton bien et du bonheur. Pendant des semaines, je l’ai dissuadée de venir, je l’ai poussé à aller voir d’autres femmes : plus de son âge, plus proche… Mais à croire que le destin, nous réunit surtout les jeux de la matrice. Tu peux ne pas me croire… mais écoute ton père, essaye de le comprendre. Sa fille grandit, prend de plus en plus son envole, il se sent seul. Mais il est resté tellement longtemps dans sa solitude, il a dû avec les relations sociales. Et moi, je le comprends, en deux ans, j’ai perdu tout ce que j’avais, je me suis expatriée dans un pays que je ne connais pas. Donc la solitude, je connais bien cela. Rien qu’un peu de tendresse, ça nous permet d’être moins seul… Juste avoir quelqu’un pour parler, juste avoir quelqu’un qui pense à soi, juste quelqu’un qui vous juge pas, juste…. Exister. Dis-je avec les larmes qui montaient aux yeux.

- Alors certaine, je suis pas la femme idéale pour lui. Mais est ici pour passer un bon moment. Tu n’as jamais rêvé d’une amourette d’un soir, de vacances…. Tu n’as jamais eu envie d’un garçon, à un tel point que même si cela était pour une journée, tu t’en conterais, une journée avec lui vaut tous les autres. Alors tu sais ce qu’on ressent ton père et moi. Dis-je essuyant mes joues.

Je repris mon souffle, j’avais dit cela tellement vite, que je n’avais pas même fait attention à leur tête ou protestation possible.

- Je pense que vous devez discuter maintenant, moi je vais aller me rafraichir. Dis-je en me dirigeant vers les escaliers qui menaient aux toilettes les plus proches.

J’avais vraiment besoin de m’isoler. J’attendis mon commlik vibrer, c’était Mya qui me demandait si cela allait Elle avait surement remarqué ma scène comme beaucoup d’autres à faire dire. Je lui répondis

- Cette fille à Papa devait être remise à sa place. Maintenant c’est mort entre nous, je crois. Dommage. envoyais-je en fermant les conversations pour ne plus avoir de notifications. Je me trouvai un coin calme dans une cafète, pris un thé et du brownies pour me calmer. Ce n’était pas bien, c’était donc les principes du Naturopathe mais j’avais besoin de réconfort, et le chocolat est bourré de magnésium ce qui aime à rétablir l’état émotionnel… un antistress donc. Et là du stress, j’en avais.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Re: Le Salon International de la Matrice (x) (pv) Lun 24 Avr - 20:31
Je ne savais pas ce qu’avais dit Ionisa à son oreille, mais à première vue, ce n’était pas de gentilles petites choses. A un moment, je voulue dire quelques choses, mais elle ne me laissa pas faire et continua à dire ce qu’elle avait sur le cœur. Puis, finalement elle partit. Je me retournai vers Ionisa.

« Bon on va faire clair et droit au but. Si jamais ce que tu as fait, a mis fin à ma relation avec Elektra, alors quand nous rentrons je te supprime tout accès à la matrice. Donc maintenant, tu vas me dire ce que tu lui as dit. »

« Mais … rien … papa … je … »

Elle sentait bien que j’allais m’énerver.

« Je lui ai peut-être dit que c’était une salope vénale. Mais, c’est … »

« Ionisa, tu me déçois. Tu es donc si égoïste que ça, que tu refuses que je sois heureux ? »

« Mais papa, ça pourrait être ta fille, elle profite de toi, de ton argent, de ton … »

« Non stop, on se retrouve à 16h et on reparlera de ça à la maison. En attendant, si tu la croises, tu lui fais tes excuses et surtout, tu évites de te faire repérer. En attendant … »

Je me connecté sur mon commlink à mon compte en banque, il y avait là, la gestion de toutes les cartes, je sélectionnai la carte de ma fille et la bloqua.

« … je te coupe ta carte. Réfléchis à ce que tu as fait. »

Je m’éloignais alors d’Ionisa, qui était sous le choc d’avoir été punie depuis très longtemps. Je me disais que ça c’était ma faute, je l’avais trop pourrie depuis le décès de mon épouse. Je savais bien qu’Ionisa n’étais pas pour que je me mette avec une femme plus jeune, mais elle devait comprendre que je l’aimais et que c’était avec elle que j’aurai voulu être. Je la cherchai pendant une bonne demi-heure, ne faisant pas attention, ni aux stands, ni aux expos. Puis, finalement je la trouvais. Mais, Ionisa l’avait trouvé avant moi, je regardais au loin, tentant de voir si ma fille voulait encore enfoncer le clou ou si elle allait se calmer. Ionisa, semblait pleurer et Elektra lui tapoté l’épaule, il y avait à côté d’elle une autre fille, que je ne connaissais pas et qui avait l’air d’être une amie d’Elektra. Au bout de cinq minutes, Ionisa et elles se prirent dans les bras, puis ma fille se mis en route vers l’allée 5. C’est alors que je m’approchais de ma chère amoureuse. Je ne savais pas trop quoi dire, ni que faire.

« Si tu veux, je peux partir et … tu me recontacteras si tu veux. »

La copine d’Elektra rigola alors.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Age réel : 28 Féminin


MessageSujet: Re: Le Salon International de la Matrice (x) (pv) Lun 24 Avr - 21:08
Comme d’habitude Mya ne me laissa point seule voulant donner son grain de sel à l’histoire. Ce qui me dérangeait vraiment. Mais je savais que je ne pourrais pas m’en débarrasser comme ça donc je acceptai son aide avec dépit. Et de surcroît de la fille revenait en pleure. Papa l’avait prisé de visa ?

- Mon père m’a demandé d’excuser alors je m’excuse.


Cela n’avait pas été très sincère.

- Si cela n’est pas pour être sincère évite de t’excuser. Lui dis-je

Elle voulait s’énerver, mais mordit dans sa chique.

- Bon puisqu’on en a à être sincère. Je ne t’aime pas. Je ne comprends pas ce qu’une fille de mon âge peut trouver à mon père. Bon il est riche et beau mais bon… Je ne me vois pas baiser ou aimer un mec de l’âge de mon père donc… cela doit cacher un truc.

Mya s’écroula presque sur la table lorsqu’elle entendit cela.

- Ca va aller. Dis-je amusée

Ionisa nous regardé étonnée puis furieuse

- Vous vous foutez de moi

- Non… Dit Mya en rire.

Je la repris

- J’ai 28ans et non 18 comme tu le crois. Ton père aurait du mal à avoir le même âge que mon père.
- Non vous vous foutez de moi.

Je lui montrai ma carte d’identité comme preuve.

- Eh eh… Je suis désolée. Mais n’empêche, je ne comprends pas.

- Quand on aime cela ne se commande pas
- Je peux comprendre pour mon père … moi toi, ça dérange pas d’aimer un vieux ? Allez avouer que c’est pour son argent…
- Sur la matrice on n’a pas les donnée bancaire…On ne voit pas la riche apparente. On ne voit que le cœur et les pixels.
- Ne me dit pas que tu n’as jamais flirté ou un coup de cœur en ligne.

Elle rougit

- Qui te dit que cet homme ou cette femme n’était pas un jeune ou un vieux ? Lui dis-je

Elle rougit de plus en plus, Très gênée.

- Effectivement…. Je crois que j’ai mal vu les choses… Je m’excuse.


Je te pardonne, tu veux protéger ton père, c’est normal.

- Ce n’est pas que je ne veux pas qu’il refasse sa vie, mais je ne suis pas sûr qu’il ait fait pour une relation à distance, j’ai peur qu’il soit encore malheureux.
- Seul le destin nous le dira… mais on en aura profité un maximum
- Enfin sauf… si quelqu’un vient entre eux. Souligna Mya
- N’en rajoute pas. Dis-je. Allez j’aimerais être seule… Vraiment seule. Dis-je en regardant Mya

Ionisa me prit dans les bras, je fus assez surprise d’une tel attention et surtout mal alaise. Mya resta encore un moment elle ne partir que lorsque Wod arriva. Me laissant seule avec Wod et mon thé qui avait refroidi.

- Non ça va rester. Je sais que la scène  n’était pas ce qui était prévu, je suis désolé, j’ai plombé tes vacances mais cela devait être dit. J’avais temps de choses à dire au moins maintenant c’est claire Dis-je

J’attendais qu’il se dévoile aussi. Au moins le dialogue était ouvert, c’était une chose de faite et cela ne devait pas être plus chainant.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Re: Le Salon International de la Matrice (x) (pv) Dim 30 Avr - 19:38
« Non ça va rester. Je sais que la scène n’était pas ce qui était prévu, je suis désolé, j’ai plombé tes vacances mais cela devait être dit. J’avais temps de choses à dire au moins maintenant c’est clair. »

Je la regardais dans les yeux quelques instants, je ne savais pas quoi dire, mais j’étais heureux qu’elle ne m’en veuille pas. Ce regard, au plus profond de notre âme, ne me mettais ni mal à l’aise, ni en confiance, je savais juste que je voyais la femme que j’aimais et que rien n’aurait pu casser ce moment. Instinctivement, je m’approchai d’elle et l’embrassa. Ce n’était absolument pas comme dans la matrice, il n’y avait pas une connexion, un écran ou n’importe quoi d’autre entre elle et moi. Il n’y avait ni pixel, ni distance. Non c’était simplement mes lèvres, mes vraies lèvres, contre les siennes. Ces quelques secondes donnèrent l’impression de durer des heures et quand ce baisé s’arrêta, je ne put rien dire d’autre qu’une phrase ressemblant vaguement à « Tshii uf arh », ce qui traduit dans n’importe qu’elle langue, ne voudrait quand même rien dire.

Je ne savais pas si j’allais me ramasser une gifle ou si ce baisé était attendu aussi de son côté. Mais au vu de sa réaction, je n’avais pas à craindre à ma ramasser un coup. Je lui proposai alors de faire un tour. Nous étions dans les stands de gaming et souvent je m’arrêtais pour tenter de la faire rire avec un goodies ou un objet. Je voulais faire le pitre, pour ne pas qu’elle voit mon malaise de ne pas avoir encore eu de second baisé, que j’aurai bien voulu de sa part.

Alors que nous nous approchions de midi, je lui proposais d’aller sur un des stands de fast-food japonais. Je lui fit profiter du pass VIP afin de ne pas faire la file et pour ma part, je sélectionna un assortiment de sushi et une soupe que je ne connaissais pas trop. Nous nous installions à une table un peu à l’écart.

« Je reste encore quelques jours, et je ne connais pas du tout le coin. Avec Ionisa, nous avons bien fait quelques visites hier, mais uniquement des sites touristiques, du coup, je me demandais, si tu voudrais bien être ma guide le temps que je suis ici. »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Age réel : 28 Féminin


MessageSujet: Re: Le Salon International de la Matrice (x) (pv) Dim 30 Avr - 20:16
Il m’avait embrassé, se fut un délice… Son odeur, son gout… Ca la matrice ne pouvait pas me le fournir. J’avais bien des souvenirs que me revenait en tête. Je fus si surprise que je sus comment vraiment réagir. Au même temps après ce qui venait de se passer difficile de croire qu’il m’aurait embrassé. Ayant mon malaise, nous décidions de faire le tour de stand. On était en partie là pour cela.

Dans la salle du gaming, il y avait des présentations de nouveaux jeux, d’extension, de nouveau matériel, d’addon… Donc un qui attira mon attention.

- Alors cette addon, vous pouvez matérialiser l’objet ou la tenue de votre choix, qui apparaitra dans votre inventaire.
- Dans tous les jeux ?
- Pour le moment, dans les plus populaires… Final Fantasy, Starcraft… enfin une grosse partie des jeux contemporain, et également d’autre interphase matricielle.
- Sexe for You… murmurais-je
- Comment cela marche. Demandais-je

- Suffit de scanner une image d’un objet ou une tenue, le logiciel le module en 3D et vous le met dans l’inventaire de votre personnage.
- Hum, cet addon pourrait ne pas être mal qu’en penses-tu ? Demandais-je à Wod. Tu imagines Natcha avec du Chastel.
Chastel était une marque de dessous assez sexy.

Avec cela j’essaie de détendre l’atmosphère, de revenir à des bases qu’on connaissait. Personnellement, cela me rassurait.  Nous discutions, plaisantions… en se promenant entre les stands de gaming. Après avoir faire le tour, il m’invita à Diner, je paie bien sur ma part.

Durant le repas, il m’informa qu’il resta plusieurs jours qu’il serait ravi de faire du tourisme avec moi.

- Je suis pas la meilleur pour ça, je n’ai pas eu l’occasion de faire le tour de la ville. Mes études me prenant beaucoup trop de temps. Et tu dis : « ton guide » et ta fille ? tu ne vas pas la laisser seul ? Je ne suis pas sûr qu’elle soit ravie que je sois là. En tout cas si c’est ton choix, je ferais de mon mieux.
- Mais je n’ai que 3 jours de congé dès Lundi, je reprends les cours.


Vu que beaucoup de monde était venu pour cette convention, je n’avais pas de mal à croire qu’il aie plein de jeune gamer dans l’hôtel, elle pourrait facilement se faire des « amis ». Et puis de nos jours, ils avaient une connexion matricielle interne et externe. A la place de la jeune fille, je ne serais pas ravie de rester enfermée alors qu’il y a tant de choses à l’extérieur.

Le sushi était bon mais pas d’exceptionnel.

- Une chose est sûre de t’emmène dans un meilleur restaurant que ça. On ne peut pas manger correctement dans ces conditions. Je crois savoir où je peux te conduire. Si vraiment tu veux que je sois ton guide, on peut se voir juste le soir ou l’apm ainsi tu peux profiter de vacances en famille sans la perturber. Qu’en penses-tu ?

- Sinon après ce repas, on fait quoi. Il y a une convention que tu veux voir en particulier ?


Il nous restait beaucoup de chose à voir et à participer. Nous avions survoler la partie manga et BD, celui de la Pop-culture aussi.

Je savais qu'il y avait un mini concert des Matriciel Brother. C'était un groupe de chanteur qui faisait souvent des concert grâce à leur avatar dans les jeu les plus populaire. La rumeur dit qu'il faisait tous partie d'une guilde sur ces même jeux et qu'il faisait souvent de la musique entre eux. Et c'est devenu de plus en plus populaire au point maintenant d'être des stars. S'il était en directe, il serait grimé à l'aide de masque et de maquillage avec des tenues qui représente leur avatar. Personne n'avait jamais vu leur vrai visage.
Je les connaissais bien car j'aimais particulièrement une chanson qu'il avait repris "Pomme C", je trouvais qu'elle allait très bien avec notre histoire.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Re: Le Salon International de la Matrice (x) (pv) Dim 7 Mai - 20:16
Lorsque plutôt elle m’avait parlé de Natcha avec du Chastel, je ne savais pas quoi répondre. Je n’avais pas la moindre idée de ce que pouvait être Chastel. Des sextoys ? Des jeux coquins ? Sur le coup j’imaginais plutôt son avatar dans une position peu encline à me laisser indifférent.

Après que je lui ai annoncé pendant le repas que je restais plusieurs jours, et que j’aurai bien aimé qu’elle soit ma guide, elle me rappela à mon rôle de père aussi.

« Non, mais j’ai dit « mon », mais bien entendu qu’Ionisa serait là aussi. C’est juste que ça me ferait très plaisir de pouvoir passer le plus de temps possible avec toi. Puis tu sais, elle n’a jamais appris à te connaitre, du coup quand elle verra que tu es une femme bien, elle ne pourra que t’apprécier. Car, pour le moment elle part sûrement d’un mauvais œil par rapport à toi, mais ça s’arrangera. Maintenant, si tu ne veux pas, je comprendrai. Je ne souhaite pas te forcer, si tu as peur que la situation avec ma fille dégénère encore comme tout à l’heure. »

Je mangeais ce que j’avais commandé.

« Oh tu sais, la nourriture lors des conventions, des salons et ce genre de truc, ce n’est jamais de la top qualité. Pourtant le prix vaudrait bien que l’on ait quelques choses de meilleur. Tu sais, si tu as tes cours, j’imagine que tu as aussi des révisions, des devoirs et ce genre de choses à préparer le soir, donc c’est comme tu le souhaites. Tu peux aussi me contacter à ton aise après les cours si tu as le temps. A nouveau, je ne veux te forcer en rien. »

Elle me demanda alors, ce que je comptais faire après ce repas. A vrai dire, pour moi, j’avais surtout envie d’être avec elle, qu’elle que soit l’événement, les stands ou l’endroit. Nous aurions pu être à une conférence sur les pélicans, que j’aurai été ravi de me trouver prêt d’elle.

« Oh tu sais, moi je n’ai pas spécialement de préférence. Ionisa ira sûrement voir le concours de cosplay, donc je suis tranquille jusque 16h au minimum. Maintenant, si tu as vu quelques choses qui te plaisent particulièrement, je suis preneur. »

Alors que je lui disais ça, je regardais le programme de l’après-midi sur mon commlink. J’avais terriblement envie de l’embrasser, mais j’avais encore plus envie que ce geste vienne d’elle. Je ne savais pas vraiment ce qu’elle attendait de ce moment, ni si pour elle il y avait l’amour que je ressentais, et j’aurai bien voulu de ce geste pour me rassurer.

« Et sinon, dans les nouveautés des jeux qui étaient présentés pour le moment, il y en a un qui te botte particulièrement ? J’ai vu qu’il y avait une extension prévue pour Ultimate Manga Extreme 3 Ultra Versus Total Roleplay. Je n’ai pas encore de personnages dessus, mais pour changer ça me botterait bien de tenter l’aventure sur ce jeu. Enfin, je ne sais même pas si tu apprécies les mangas ? »

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Age réel : 28 Féminin


MessageSujet: Re: Le Salon International de la Matrice (x) (pv) Dim 7 Mai - 20:50
Comme je m’en doutais, il n’allait pas quitter sa fille. J’allais être sincère avec lui

- A vrai dire, je me sens mal alaise avec ta fille. Sans parler à l’événement entre nous tout à l’heure. J’ai dû avec les enfants et surtout les ados. Je suis déjà pour certain adulte complètement timbrée avec mes idées naturalistes. En bref, j’aurais voulu passé plus de temps avec toi en privé mais je comprends que tu es un père…
- L’idée de visite que j’ai en tête… je ne suis pas sûr que cela va plaire à ta fille mais on peut voir. De toute façon dans Tokyo, on trouve toujours un lieu d’arcade ou de gaming ou de mangas…


Il n’avait pas de préférence dans le planning, j’avais bien remarqué qu’il ne faisait pas attention à ce qui nous entourait qu’il ne regardait que moi ce qui me mettait un peu mal alaise.

- A vrai dire les mangas, ce n’est pas trop mon truc, j’ai bien certain des plus populaires mais sans plus. Je ne suis pas une grande fane. Dans ce qui me plairait bien et à ta fille aussi, c’est après 16h, il y a un petit concert des Matriciel Brother. Ca j’aimerais bien à aller les entendre. Sinon en attendant, je te propose de faire un tour dans le domaine Mangas et retrogaming.

La salle de mangas était après celle du retro. Il y avait plein de mini duel et de compétition.

- Il y a des jeux que je ne connais même pas. Dis-je.

Wod avait plus d’années de gaming derrière lui que moi au vue de notre différence d’age. Il m’expliqua certain jeu que je ne connaissais pas. Dans un des stands je vis qu’une place ce libérait sur une borne de jeu de combat « Street Fighter 4». Je connaissais bien le jeu et je devais avouer que je débrouillais pas mal. Je lui proposai de s’affronter.

Après une partie endiablée et amusante, j’avais envie d’un peu de tranquillité mais dans ce genre de convention ce n’était pas possible. La folle et tout le bruit commençait vraiment à m’épuiser, je n’avais vraiment pas l’habitude de cela. A y réfléchir, les gens qui voulaient fumer devaient bien aller quelques part puisque dans le lieu ce n’était pas permis.

- Ne t’as pas envie d’aller au calme ? Demandais-je à Wod

Je demandai un garde s’il y avait un lieu pour fumer. Il m’informa qu’il y avait un accès au toit pour cela dans la dernière et première salle. Je le remerciai. On allait devoir parcourir pas de chemin mais cela en valait la peine. Arrivé sur le toit, celui-ci était verdoyant. Le dôme était entièrement recouvert d’herbe et de plante. Il y avait des bancs quelques personnes qui fumaient, c’était assez grand pour qu’il se croit seul.

- Ah… enfin un peu de calme. Dis-je en m’écroulant sur un banc.


Plus je le regardais plus, j’avais l’impression qu’il attendait quelques choses de moi. Croyait-il vraiment que j’allais lui tomber dans les bras comme ça ? Je lui avait dit que j’avais des réserves et de mauvais expériences qu’il me faudrait du temps.

- Tu as l’air déçu ! lui dis-je

Je voulais qu’il me dise ce qu’il avait sur le cœur. Lorsque cela fut clair entre nous, je dis avec humour

- Comme ma mère disais si bien « Une jeune fille de bonne famille ne fait jamais le premier pas » Dis-je amusée
Je faisais comprendre que je n’étais pas encore assez sur de moi pour faire le 1er pas mais que cela ne me dérangeais pas. Quand nos lèvres se touchèrent, le calme et ce paysage apaisant, me plaisait m’emporter, petit baiser fut plus passionner… comme des amants qui ne s’étaient pas revu depuis bien longtemps. C’est que depuis que je savais qu’il allait venir, j’avais soigneusement évité les « romances » avec lui dans nos jeux fétiches.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Re: Le Salon International de la Matrice (x) (pv) Mar 9 Mai - 19:53
« Tu sais, je dois quand même garder un équilibre avec ma fille. Si je trouve un événement, un concert ou un salon où elle peut rester seule, ça nous fera du temps à nous, mais je n’aime pas trop l’idée de la laisser de côté « gratuitement », si je peux le dire ainsi. Tu sais, elle a perdu sa mère jeune et je comprends son comportement, même s’il est exagère. Elle a peur de perdre son seul point de repère. Sinon, ouai pas de soucis pour les Brother du Matriciel, je pense aussi que ça devrait plaire à Ionisa. »

La partie retro était celle que je préféré le plus, car il y avait là beaucoup de consoles que j’avais dans mon enfance et qui était obsolète aujourd’hui. On s’amusait à faire une partie de Street Fighter 4 et il fallait avouer qu’elle se débrouillé vraiment très bien. Je pris le temps de lui faire connaitre certains jeux et des licences avant le passage en réalité virtuelle. Et je pris le temps d’acheter aussi une vieille playstation 5 encore en état de marche. C’est alors, qu’elle me proposa d’aller au calme. C’est vrai que ça serait une bonne idée, un peu de calme. Pas que la foule était dérangeante, mais depuis que nous étions retourné dedans, nous n’avions pas eu le temps de revenir sur ce que nous avions dit. Et surtout nous ne nous étions plus embrassés.

Un garde nous indiqua le toit comme coin fumeur, sur le coup, je ne savais pas si elle allait réellement fumer ou pas. Mais en fait, elle profita juste du coin fumeur pour faire un break. Ce qui était une idée pas si mauvaise que ça. Il y avait de l’espace, de l’air frais et un bon soleil. Mais il manquait une chose pour rendre ce cadre encore plus magnifique, un baisé.

« Tu as l’air déçu ! »

Merde, elle devait avoir une sorte de superpouvoir pour lire dans les pensées.

« Non ce n’est pas réellement de la déception, mais depuis qu’on s’est embrassé tout à l’heure, j’attends d’avoir de ta part un signe ou un geste qui me montrerait que ce que je ressens n’est pas à sens unique. Et surtout, je n’ai pas envie d’avoir l’air bien lourd à t’embrasser tout le temps. »

« Comme ma mère disais si bien « Une jeune fille de bonne famille ne fait jamais le premier pas. »

« Tu sais, je ne m’attends pas à ce que l’on couche ensemble, tu m’as dit avoir du mal avec ça IRL, mais un baisé, ce n’est pas être une mauvaise fille. »

Je voyais qu’elle semblait amusée par ce que je disais, comme si elle jouait un peu avec ça. Alors, je m’approchai d’elle et l’embrassa. Il n’y avait pas la magie de notre premier baisé plus tôt, mais le cadre et la passion était quand même bien présente. Je devais même avouer que la passion était encore bien plus présente dans ce baisé là.

Quand nos lèvres se séparèrent, je ne savais pas quoi faire ou dire, je me contentais de sourire bêtement. Je vis du coin de l’œil que quatre jeunes nous regardaient en souriant. Je ne savais pas à quoi avait pu ressembler ce baisé de l’extérieur, mais il avait dû être particulier à regarder. C’est alors que je reçu un message d’Ionisa.

« Papa, on sait se voir au stand des Idols Pops stp. Je suis désolée si je vous dérange, mais je dois te voir. »

« Ionisa a besoin de me voir, tu veux venir ? »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Age réel : 28 Féminin


MessageSujet: Re: Le Salon International de la Matrice (x) (pv) Mar 9 Mai - 20:33
Notre baiser fut des plus agréables. Un peu déranger par des « voyeurs » mais sans plus. C’est le après qui fut assez brutal.

- Je fais finir par croire que ta fille a un 6e sens pour nous déranger. Dis-je
- Vas-y, je reste ici un peu


J’étais plus que frustrée mais comme lui en vouloir, il était père, c’était normal. Pendant son absence, je discutais avec Mya.

- Ne tombe jamais amoureuse d’un père de famille. Lui envoyais-je

- Elle est si lourde que cela ?
- Je ne sais pas trop mais elle a le don de nous déranger dans les moments les plus … romantique
- Je vois le genre.
- Je commence à regretter…
- Regretter quoi ? de l’avoir vu ?
- Non… d’être amoureuse… c’est si compliquer
- Je peux l’imaginer…. Enfin j’essaie
- Ben essaie.

Tout à coup quelqu’un me fit de l’ombre. Je levai les yeux, c’était un jeune homme de mon âge, asiatique.

- Bonjour Puis-je m’installer. Demanda-t-il en montrant le banc


Je fus très surprise car il y avait bien des dizaines d’autres bancs vides. Je n’eus pas le temps de répondre qu’il était déjà assis à côté de moi.

- Cela n’a pas l’air d’aller. Demanda-t-il

Je ne répondis pas

- Vous savez une jolie fille comme vous ne devriez pas rester seule dans une convention comme celle-ci. Surtout avec cette mine si triste.
- Qu’est-ce qui vous fait pensez que je suis triste ? Exclamais-je
- Je suis un expert pour voir cela

Je ris, celui-là en avait une grosse paire pour oser draguer de cette façon. J’étais même presque sûr qu’il avait dû croiser Wod avant de venir jusqu’à moi… Donc il avait peut-être remarqué ce qui se passait.

- Tu ne me reconnais vraiment pas ? Dit-il

Je ne comprenais pas ce qui lui prenait. Il devait avoir une méprise.

- Eh, je crois qu’il y a mal entendu.
- Tenma Kiubo. Dit-il en se présentant
- Le cousin de Kodama ! M’exclamais-je en me rappelant que c’était le cousin de mon colocataire
- Oui c’est ca
- Ca fait très longtemps dit donc, tu viens plus voir ton cousin ?
- Tu sais c’est assez compliquer…

On discuta et plaisanta ensemble jusqu’à l’arrivée de Wod. Je n’avais pas vu le temps passer.

- Bon je fais te laisser. Dit-il en laissant sa place à Wod. Il nous salua avec respect tel que les japonais le faisait.

J’étais beaucoup joyeuse depuis ma petite conversation avec cette personne.

- Ca été avec ta fille ? demandais-je


C’était bientôt l’heure du concert, je ne faisais pas attention au temps. Car le concert voulait dire qu’on allait bientôt se quitter et je ne voulais pas.

- Que fait-on après le concert ? Dis-je toujours assise sur le banc lorsqu’il me signala l’heure qu’il était.
- Tu sais, je n’ai qu’une envie rester avec toi le plus possible. Je trouve qu’on n’en a pas assez profité.


J’avais plein d’idée qui me venait en tête et pas toute catholique. Mon corps s’échauffait un peu à tout cela.

- Fait chaud. Heureusement j’ai bouteille avec moi. Dis-je en la sortant de mon sac puis en la consommant.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Re: Le Salon International de la Matrice (x) (pv) Mar 9 Mai - 20:56
Bien entendue, Ionisa avait l’air d’avoir un 6éme sens pour casser les moments romantiques, mais c’était ma fille et je ne pouvais pas spécialement la laisser seule si elle me demandait de venir. Je me mis donc en direction du stand en question pour tomber sur elle. Elle me fit un grand sourire et me sauta presque dans les bras.

« Mon papa d’amour, ça va ? Tu es seul ? Elle n’a pas voulu me voir c’est ça ? »

« Nous avons décidé au vu de ce qu’il s’est passé tout à l’heure, qu’il valait mieux ne pas que vous vous croisiez pour rien. »

« Bon papa, j’ai beaucoup réfléchie, et j’ai pris une grande décision. Je vais vous aider. Après tout, si elle doit devenir ma belle-mère, autant que l’on … »

« Ola, ola, ola, stop. C’est quoi cette idée de « je veux vous aider » ? Qu’est-ce que tu veux faire ? C’est quoi comme idée tordue que tu as encore derrière la tête ? »

« Ah bah bravo, la confiance paternelle est là à ce que je vois. Non, mais écoute mon idée au moins. En me renseignant, j’ai appris qu’il y avait un petit restaurant romantique un peu plus loin en ville. Tiens je t’envoie l’adresse. Et j’ai aussi vu les lignes de métro pour revenir à l’hôtel. Mon idée est simple, après le salon, vous allez manger ensemble et moi je rentre comme une grande tester la nouvelle version de Juju’s fight ? »

« Et vu que tu es une grande fille, bien éduquée, tu enverras une photo de toi à l’hôtel avant 20h, pour que je sois bien sur que tu sois rentré ? »

« Si ça peut te rassurer, oui mon papa. »

« Ok, ça marche. »

« Tu me débloques mon compte alors ? »

« Quoi ? »

« Bah oui, tu m’as punie tout à l’heure et si je dois rentrer seule, je dois bien pouvoir me nourrir et prendre le transport jusqu’à l’hôtel. »

« Okay, c’est ça l’arnaque, tu as besoin d’argent pour t’acheter un truc. »

Elle ne répondit pas et me fit un regard un peu triste seulement.

« Bon, bah ce n’est pas grave, on va passer la soirée tous les trois alors et je pourrais … »

« Okay okay, je te débloque. Mais tu dois être à 20h grand maximum à l’hôtel, et je veux une photo pour me rassurer et si tu désobéis, tu auras une punition comme tu n’en as jamais eu. »

« Oh, tu es le meilleur papa au monde. »

Après avoir débloqué son compte et sa carte, je me remis en direction du toit, il allait bientôt être 16h. Sur le chemin, je regardais l’endroit que m’avais envoyé Ionisa. Il s’agissait bien d’un restaurant romantique, avec plusieurs menus et un coin thé room. C’était effectivement un endroit pas mal pour une soirée en amoureux. Ionisa était très maline quand même, surtout si c’était pour dépenser de l’argent durement gagné par son père. Heureusement que ma maison d’édition tournait bien.

En arrivant sur le toit, je vis ma chère en discussion avec un autre gars. Ce dernier me salua et me laissa sa place quand j’arrivais. Sûrement un ami à elle. Enfin j’espérais. Putain, je n’étais pas de nature jalouse, mais mon esprit commençait déjà à me faire des idées.

« Oui ça a été, elle m’a demandé ce que l’on faisait après le salon et finalement, elle rentrera à l’hôtel pour tester un jeu sur sa console portative. La connaissant, elle va sûrement acheter des chips et du soda et ne pas quitter le jeu de la nuit. Ce qui veux dire, la connaissant, que demain elle ne se lévera pas avant midi. Du coup, en revenant, j’ai fait quelques recherches et je me suis dit qu’après le concert, on pourrait aller manger au … »

Je regardais le nom du restaurant sur mon commlink.

« Ju judasu neizi … a ce restaurant-là. »

Je lui montrais alors le restaurant, en évitant qu’elle voie le fait que c’était Ionisa qui me l’avait conseillé.

« Et vu que je suis un gentleman et que tu es une fille bien, je serais ravi de t’offrir un diner en tête à tête ce soir. »

Et avant qu’elle ne puisse répondre, je l’embrassais à nouveau. Toujours avec passion.

« Bon, nous devions aller au concert des Sisters of the Matrice, c’est ça ? »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le Salon International de la Matrice (x) (pv)
Revenir en haut Aller en bas

Le Salon International de la Matrice (x) (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Sujets similaires

-
» Les Capois en rebellion pour leur aéroport international
» Tutelle ou tuteur international ?
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» Sak caraibean international highway ?
» Le salon du chocolat à Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One-shot :: IRL :: IRL-