Partagez|

un désir particulier (FIN) (x)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Age réel : 28 Féminin


MessageSujet: un désir particulier (FIN) (x) Dim 15 Jan - 18:36
Citation :

Sur le moment, j’étais très excité. Elle m’avait promis une nuit de folie, j’allais voir si elle tiendra parole et si elle prendrait le pas de me rejoindre sur Sex for You. En attendant je me trouvé dans la matrice, sous ma forme de loup et je me dirigeai rapidement vers ce site matriciel. Etant premium, je n’avais aucuns soucis à rentrer. Je me dirigeai vers la boutique et sélectionna « offrir un compte premium », je mis cette option dans mon panier. Puis je regardai les salles disponibles. Je pris, une salle équipée standard, je n’allais pas faire du sado-maso non plus. Et en tenue, vu que le compte premium donnait accès à une grande partie, je mis un peignoir noir et rien en dessous. Ici par contre, c’était mon vrai corps qui était modélisé, donc un poil moins sexy que Lloyd, moins baraqué, mais au niveau de ma queue, j’étais normalement constitué. Elle devrait apprécier si elle voulait réellement plus, comme elle le disait. Au moment de payer le compte premium pour un an et la salle, je sélectionnai ma carte de payement et vira les 345 dollards demandés. J’envoyai le pass premium sur le compte d’Elektra Kloo et lui dit de me rejoindre dans la salle où elle était invitée.

Il s’agissait d’une chambre aux murs rouges en velours. Le lit était de la même couleur que le reste de la pièce et sur un petit présentoir, se trouvait divers anneaux vibrants, vibromasseurs, menottes et tous ce qu’une soirée érotique pouvait espérer. J’espérais simplement qu’après ça, elle n’en demanderait pas plus niveau ambiance, car j’aurai du mal à faire mieux niveau financier. Les dix minutes venaient de s’écouler. Est-ce qu’elle allait venir ?

J'étais très surprise de sa déconnexion, j'étais très excitée. Je me retrouvais sans corps sous moi.
Je ne savais pas comment réagir.

- Ben merde alors. Dis-je

J'attendais quelques minutes et reçus un mail d'une offre de compte prémium sur Sex For You. J’étais si excitée que je n’avais qu’une envie d’y aller, mais je sais un peu mal à l’aise de faire l’amour sous ma vrai apparence.

Je cliquai et commença à charger l’application. Le logiciel, me demandait un scanning du corps via ma webcam, je soupirai, j’annulai la démarche. Je sortis de la matrice, je savais que lors du 1er scannage, le jeu prenais les habits en compte donc je partie choisir d’autre vêtement. Il était déjà 9h du matin et je commençai à avoir faim. Avant de me changer, je pris la peine de déjeuner. Je serais en retard mais cela serait de sa faute après tout. Une fois que j’eus bien déjeuné, j’ouvris ma garde-robe…

- Bon bon que vais-je mettre, les robes me vont bien.

- N’a-t-il pas qu’il aimait les corsets… Je crois que j’en ai encore un …


Je retrouvai enfin le bustier en question, je pris une jupe assez classique et chemisier noire sachant qu’on devait se déplacer dans une ville de pervers, je préférais ne pas trop me faire remarquer. J’avais presque l’air d’une secrétaire sexy ainsi. Je retrouvai à la matrice pour me faire scanner. Une fois sur la plateforme, je me téléportai devant l’hôtel en question. J’avais le numéro de la chambre, il suffisait de le noté dans l’ascenseur qui s’y retrouver.

J’étais assez nerveuse, je respirai un grand coup avant d’entrer. Lorsque je vis, je baissai la tête.

- Mais qu’est-ce qui m’avait pris de venir ? Pensais-je

En réalité, j’étais une jeune fille de 25ans, qui avait l’air d’en avoir 8 de moins, qui n’était pas bien grande et surtout avec des formes (160cm pour 60kg). Je ne savais pas si le jeu avait intégrer le fait que j’avais des cicatrices sur le corps, j’avais perdu beaucoup de poids depuis mon arrivé au Japon. Je marchais plus et mangeais mieux. Enfin bref, cela m’étonnerais que le jeu l’intégré car il m’avait scanné habillée. Il avait fait une estimation du reste.

L’endroit était romantique ce qui m’étonnait, au vue de ce qu’il avait dit avant de partir, je pensais plus à un truc hard qu’à ce décor. Mais j’appréciais beaucoup plus, cela me détendit.

- Je suis en retard… mais disons que j’avais une petite faim, au vu de l’heure chez moi. Lui dis-je timidement.

Je remarquai qu’il y avait des miroirs placés à des endroits stratégiques, je détestais les miroirs. C’était tout à fait mon reflet donc peut-être que cela irait mieux… qui sait.

- Pas trop fatigué. Dis-je maladroitement

Il s’approcha de moi, relevant mon mentons et m’embrassai tendrement. Il y avait temps d’émotion en moi qu’une larme perla sur ma joue (la vrai et la virtuelle). Je souris

- Je croyais que tu n’avais pas de compte ? Dis-je amusé pour essayer de me détendre d’avantage.
- Ca été vite pour acheter, télécharger l’application, scanner,… dit donc… 10min ?  Lui fis-je remarquer.

J’attendais de voir ce qu’il dirait ou ferait, je n’étais plus vraiment prête pour une nuit torride.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Re: un désir particulier (FIN) (x) Dim 15 Jan - 19:51
10 minutes, je voyais dans mon interface qu’elle avait validé son ticket premium. Puis commença l’attente. 20 minutes. Ouai, elle met du temps à s’habituer à l’interface, si c’est la première fois, il faut du temps pour s’habituer à tout. 30 minutes. Elle a dû avoir un problème de téléchargement, ce n’est pas possible. 40 minutes. En fait, je la connais pas si bien que ça, si ça se trouve je lui ai fait peur et elle s’est barré. 50 minutes, bon si elle ne vient pas dans dix minutes, je me barre et j’aurai perdu la somme que j’avais investi sur cette soirée. 56 minutes, elle entrait dans la chambre.

« Je suis en retard… mais disons que j’avais une petite faim, au vu de l’heure chez moi. Pas trop fatigué. »

« Il n’y a pas de problèmes, j’ai toujours un peu de mal à me dire que tu vis au Japon. Pour ma part ça va. Et toi ? Pas trop fatigué ? »

Je mis ma main en dessous de son menton et l’embrassa tendrement.

« Je croyais que tu n’avais pas de compte ? Ca été vite pour acheter, télécharger l’application, scanner,… dit donc… 10min ? »

Je rigolais.

« Tu m’as démasqué. J’ai un compte depuis quelques temps déjà. Mais, disons que ça ne le fait pas trop de l’avouer à une fille. Du moins j’imagine. J’ai cru un instant que tu n’allais pas venir et que j’avais tué toute la soirée. »

J’allais prêt du frigo bar, il y avait là tous les types d’alcool possible et imaginable. Bien entendu les plus rares ou puissants en alcool n’étaient pas compris dans le prix de la chambre.

« Je te propose un verre de vin, je ne sais pas si tu es amatrice de vin, mais ils ont des grands crus renommés. »

Je m’approchai d’elle avec le verre en question et en avait pris un pour moi.

« Alors, je ne sais pas si tu le sais, ou si tu as pris le temps de lire le formulaire, mais ici tout est fait pour simuler la vie réelle. Donc si tu bois trop, ton cerveau va croire que ton taux d’alcool monte et il réagira comme si tu étais un peu bourrée. Le seul avantage c’est que ton corps ne risque rien lui. »

Lui tendant son verre, je me mis ensuite assis sur le bord du lit.

« Tu m’as dit plus tôt que tu n’étais pas trop à l’aise irl, donc si je peux te rassurer, ici c’est différent. Donc il y a bien tout qui est fait pour être réel niveau sensation, mais ils diffusent automatiquement un parfum, ils ne transmettent pas les odeurs. Et les gouts pour ce qui est de … sexuel si je peux dire … est différent pour être tout le temps sucré. Donc si jamais je te fais une gâterie ou inversement et que nous allons au bout, ils simuleront ce qu’il va se passer par un jus sucré. Voilà. »

Ce que je n’avais pas dit sur le parfum ou sur les alcools, c’est que le cerveau prenait ça comme des odeurs ou des breuvages aphrodisiaques. Sex for you, partait du principe que les gens qui venaient ici étaient au courant et du coup, ils aidaient à stimuler les envies.

« Sinon s’il y a quelques choses que tu veux, tu peux regarder la boutique par le meuble que tu vois à l’angle là-bas. »

Pour ma part, ça faisait une heure que j’avais le parfum aphrodisiaque qui faisait court, donc du coup, j’étais au taquet. Mais ça, du moment qu’elle ne m’enlevait pas le peignoir, elle ne pouvait pas savoir. Je tentais pourtant de me retenir, car elle n’avait pas l’air forcément aussi à l’aise qu’avec Syméris.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Age réel : 28 Féminin


MessageSujet: Re: un désir particulier (FIN) (x) Dim 15 Jan - 20:29
Il avait envie de tout dire sur l’univers « du sexe », c’était mignon mais, je m’en fichais un peu. J’avais bien préparé ma venue, j’avais mis la tenue du scanne et avait choisis des sous-vêtements sexy grâce à l’accès premium. Je n’avais besoin de rien.

- Dans la vraie vie, je n’ai jamais bu, un verre d’alcool. Je suis une bohème nature et chaste comme on nous qualifie. Dis-je amusée

C’est ainsi qu’on décrivait les gens qui ne voulait que mangeait du nature, vivre proche de la nature… Bien sûr, il y avait certains plantes qui étaient considéré et donnaient effet de drogue. J’en avais gouté une fois, avec mes copines de classe, ici au Japon, mais aucune fois de l’alcool. Ayant besoin de courage, je bus le vin sachant qu’il n’aurait aucun gout. Les sulfites étaient vraiment mauvais pour la santé.

- J’espère que ma tenue te convient ? Demandais-je

Je viens qu’il y avait un chaine HIFI dans la pièce, je cliquai dessus, elle ouvrait mon dossier de musique et me demandais que je voulais. Par la pensée, je sélectionnai les musiques romantiques que je vais. Je sentais déjà beaucoup à l’alaise. Je posai mon verre sur le meuble.

- Je n’aurais pas cru que vous prendriez ce genre d’endroit. Au vue de nos ébats, je vous voyais plutôt… dans la domination. Lui répondis-je

Je m’approchai de la vitrine de sextoys.

- Savez-vous que cela ne fait que 1 ou 2 que j’ai découvert les joies de ces petits engins. Lui dis-je

Je sentais plus libre de parler de moi ici, en même temps, je lui devais bien cela, il venait d’acheter un compte premium à une véritable inconnue. Je m’approchai de lui et le regarda dans les yeux, il était dans un bleu cristallin.

- Vos yeux sont magnifiques. Dis-je

Pour ma part, les yeux étaient verts émeraudes et mes cheveux châtains, tout comme sur la photo que je lui avais envoyé. Je voulus mettre mes bras autour de son cou, je réalisai la différence de taille.

- Oula tes grands…


J’aimais beaucoup les hommes grands. Il avait vraiment tout pour plaire.

- Je ne comprends vraiment pas pourquoi tu ne trouves pas de femmes. Tu es séduisant et tu as l’air d’un homme bien. Car après ce qu’on a fait, tu aurais pu croire que j’étais le genre de femme à aimer les trucs tordus…
Dis-je en l’embrassa avec une immense tendresse

La musique romantique rendait le moment encore plus particulier comme une 1ère fois. On s’enlaçait un long moment comme ça, nos lèvres pressées l’une contre l’autre. Je ne fus pas dupe, je savais bien sentis ce qu’il y avait sous son peignoir. Il essaya de me déshabiller, je lui demandai de me laisser faire. Je lui demandais de s’installer et commença mon effeuillage.

Je descendis la tirette de ma jupe et la descendis lentement, dévoilant un porte-jarretelle en dentelle avec un body assortit. Je retirai boutons par boutons mon corset, me retournant pour le faire tomber au sol en même temps que ma chemise. Je restai un moment comme ça avant de me retourner et lui faire face. Je portais un soutien-gorge style bikini en dentelle.
Dans les trucs indiscrets que la plateforme demandait, c’était l’épilation, j’avais coché moyenne, alors que cela faisait longtemps que mon anatomie n’avait pas vu un rassoir.
Je cachais ma zone intime avec mes mains car la dentelle dévoilait tout.

- J’espère que cela te plais. Dis-je timidement

J’avais vraiment besoin qu’il prenne les devant, j’étais un peu perdue là. Il s’approcha pour me complimenté et m’embrasser chaudement et langoureusement. Je répondais à ces baisers, mon corps aussi. Je commençais à avoir follement envie de lui.

- Tu me fais découvrir ce que tu attendais à venant ici. Lui dis-je dans un soupir.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Re: un désir particulier (FIN) (x) Dim 15 Jan - 20:55
« Dans la vraie vie, je n’ai jamais bu, un verre d’alcool. Je suis une bohème nature et chaste comme on nous qualifie. J’espère que ma tenue te convient ? »

« Ta tenue me convient très bien. En même temps, sans te mentir, c’est plutôt ce qu’il y a en dessous que j’espère voir. »

Elle mit alors une playlist de musique. Plutôt une bonne musique pour l’ambiance.

« Je n’aurais pas cru que vous prendriez ce genre d’endroit. Au vue de nos ébats, je vous voyais plutôt… dans la domination. Savez-vous que cela ne fait que 1 ou 2 que j’ai découvert les joies de ces petits engins. »

« J’ai sincèrement hésité, mais je ne savais pas ce que tu attendais, vu qu’ici tu n’es pas Syméris. Maintenant si c’est de la domination que tu attends, sache qu’il y a ce qu’il faut pour une domination légère. »

Elle s’approcha de moi, me fit un compliment sur mes yeux puis, s’étonna de ma taille.

« Je ne comprends vraiment pas pourquoi tu ne trouves pas de femmes. Tu es séduisant et tu as l’air d’un homme bien. Car après ce qu’on a fait, tu aurais pu croire que j’étais le genre de femme à aimer les trucs tordus … »

« Je ne cherche pas réellement de femmes non plus faut dire. Merci pour les compliments, tu es belle aussi faut pas croire. Et je pense que tu pourrais plaire à plus d’un homme. »

Les aphrodisiaques faisaient effet, je l’embrassai tendrement en l’enlaçant et je tentais de mettre ma main pour lui enlever sa tenue. Mais elle me demanda de me mettre à l’aise et elle commença son strip tease. Elle avait très bien choisi sa tenue. Très très bien même.

« Oh oui ça me plait beaucoup même. Enormément. »

Je m’approchai d’elle pour l’embrasser.

« Oui je vais te faire découvrir. »

Je me rendis vers l’endroit des sextoys et pris une paire de menotte en fourrure et un gel chauffant. Je cherchais ce que j’aurai pu utiliser ce soir, et finalement mon choix se porta sur une petite chenille vibrante. Je voyais en m’approchant qu’elle semblait perplexe par mes choix.

« Ne t’inquiète pas, tout ira bien. Il te suffit juste de prendre ton pied. Si à un moment tu veux que j’arrête, il te suffit de dire le mot « Froid ». »

Je l’embrassais et alors que nos langues s’entremêlaient, je lui passai une main dans le dos, j’y accrochai la première poignée à la menotte, puis la seconde main. Je la couchais dans le lit tendrement et j’écartais ces cuisses avec passion. Je remontai le long de son corps et embrassai sa bouche. De ma main je glissais doucement vers son sexe qui était bouillant.

« Tu as l’air d’être heureuse ici ? »

Je caressais son entre-jambe pendant que ma bouche violait la sienne. Je sentais son corps tout entier tremblait d’envie et je ne voulais pas y aller de manière trop brusque. Mais, j’avais envie aussi.

« Dis-moi, juste ce que tu ne souhaites pas faire, et je ne dépasserai pas ces limites sans ton accord. »

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Age réel : 28 Féminin


MessageSujet: Re: un désir particulier (FIN) (x) Lun 16 Jan - 14:36
Je n’étais pas encore parfaitement alaise mais le vin faisait son effet. J’avais envie de lui mais en même temps, une part de moi avait du mal à savoir si cela était fiction ou réel. C’était un sentiment étrange. Faire l’amour ici était différent, les sensations étaient plus forte plus réelles. Il me posa une question… J’hésitais à répondre. S’il allait trop loin, cela allait tout briser, mais nous n’étions pas dans la vrai vie, je n’aurais pas vraiment vécu ça après tout. J’arrivais bien à faire la différence dans les jeux avec d’autres personnages. Pourquoi ici cela m’était impossible. Dans la vraie vie, les relations sexuelles avaient toujours été difficiles pour moi. Je n’assumais pas mon corps et avait comme un blocage avec la domination, je détestais ressentir de l’impuissance ou/et forcée. Je ferai les yeux essayant de me détendre… Pourquoi avais-je accepter ? J’avais des milliers de choses en têtes et certainement pas de profiter du moment. Pourquoi étais-je incapable de me laisser aller ? C’était en dort de ma volonté… C’était une blessure qui se réouvrait lorsqu’un homme disait certaines choses.

- Je n’aime pas être impuissante. Répondis-je subitement

Il devait le savoir. Il vit dans mon regard une grande peur… Il prit l’initiative de me détacher. Il ne connaissait rien de moi après tout, ni même de mon passé. Il pensait certainement comme tous les autres que j’étais une fille facile ouverte, nymphomane et libertine. Ca j’en étais sûr, il m’avait quand même acheté un compte prémium sur une plateforme pornographique.

Il mit la chenille de côté, pris des huiles et commença à caresser mon corps passant en dessous de ma lingerie. Ces douces caresses étaient agréables, on ne m’avait jamais fait un massage sensuel. Face à ses mains expertes, mon corps frémissait et se détendait, se laissant aller. Je l’embrassai, faisant glisser son peignoir. Je pris un peu d’huile pour partager ce moment sensuelle. Nos corps étaient charnellement enlacés et nos bouches étaient en feu. Je sentais la moindre parcelle de son épiderme sur la mienne. Mon être tout entier vibrait au même rythme que le sien.

Je ne saurais dire qui a pris l’initiative ou non d’aller plus, cela s’est fait tout naturellement. Il glissa en moi, comme c’était sa place. On sait regarder un moment, se demandant, qui avait le 1er pas. J’étais assisse sur lui, il m’aida donc à faire des mouvements bassins, nous étions chauds et bouillants, mais nos gestes étaient lent comme pour savourer les moindres centimètres de notre anatomie. On se regardait dans les yeux, cette position ne me procurait aucune impuissance, j’étais maitre de la situation. C’est moi qui contrôlais la danse avec son aide. Mes mains glissèrent sur sa peau huileuse, j’essayai de m’agripper, le griffa au passage. Il me prit par les fesses pour m’allonger dans le lit, son geste nous « décolla » j’étais un peu frustré, j’en voulais encore, il prit son temps avant de revenir, je rouspétais de cette attente. Mais lorsqu’il revient en moi, je criai de stupeur, il venait d’enfiler un jouet que je n’avais jamais essayé. Sentir son engins vibrer, la chaleur d’un homme en plus des vibrations étaient une sensation délicieuse. C’était autre chose que les jouets froids et lisses que j’utilisais parfois pour me contenter. Sous ces coups de reins, je commençais à en désir d’avantage, il m’avait ouvert l’appétit.

En pensant à l’appétit, je demandais comment faisait les gens qui fantasmaient sur les trucs alimentaires. Car la nourriture n’avait aucun goût… certaine que c’était le goût qui les excitait. L’avantage de cette plateforme, quand même, c’était pour les fantasmes liés à une tenue, cela revenait moins cher que de devoir remplir sa garde-robe. Cela me dirait bien d’essayer, monsieur avait l’air assez roleplay pour cela.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Re: un désir particulier (FIN) (x) Ven 27 Jan - 21:03
« Je n’aime pas être impuissante. »

Je m’approchai délicatement d’elle et la détacha alors. Caressant ces bras et touchant ces mains. Je ne voulais pas lui faire du mal. Ce n’était qu’un jeu et elle ne voulait pas jouer, ça me convenait tout aussi bien. Je pris alors les huiles chaudes et les frottas dans mes mains pour les réchauffer encore un peu. Je massais alors sa peau, passant sous la lingerie et dessinant toutes ces courbes de mes mains. Là, elle semblait apprécier, se laisser aller et se détendre. C’était bon signe. Elle m’embrassa alors, posant sa main sur mon peignoir et l’enlevant doucement. Nous étions vraiment bien l’un contre l’autre.

Tout en s’embrassant, elle se retrouva au-dessus de moi et ma queue était alors en elle. Je mis mes mains sur le côté de ces fesses et l’aida à faire de ample mouvement de bassin pour que le plaisir de ressente en elle. Les gestes amples certes, mais lent pour bien profiter de ce moment. Alors que nous partagions ce moment où elle fut au-dessus, je la pris dans mes bras et la coucha dans le lit. Je pris alors discrètement l’anneau vibrant tout en la faisant attendre. Elle se cambrer, se trémousser et me supplier de venir la prendre. Alors que je m’approchais d’elle et que je mis ma main sur ma queue pour la pénétrer, je lançais la vibration de l’anneau. Ce geste fut réellement surprenant pour elle qui ne s’attendait pas à ça. Elle lâcha un gémissement et alors que je commençais à la pénétrer doucement, mes va et viens allait de plus en plus profond pour lui procurer un maximum de plaisir.

Elle mit ces jambes autour de mes fesses et força à chaque fois que je m’enfonçais en elle, comme pour me demander d’y aller bien profond. Mes mouvements, prenaient de la vitesse et elle tentait d’agripper ces mains au lit, ne trouvant que les draps pour se raccrocher. Alors que je continuais à la prendre, je levais ces fesses de mes mains, pour que je puisse prendre encore plus appuie, la pénétrant encore plus fort. Elle gémissait, se mordait les lèvres et lâchait de temps en temps des exclamations de plaisir. Ma main se mis dans son dos, l’aidant à se relever, elle était alors entièrement dans mes bras, s’empalant un peu plus sur ma queue à chaque mouvement. Mon corps s’occupait de lui faire plaisir alors que sa bouche rencontra très rapidement la mienne. Elle mit une main dans mes cheveux et les caressa, les agrippant parfois quand un râle de plaisir venait s’étouffer sous ma langue.

Je commençais à fatiguer, et je ralentissais peu à peu, mettant ma bouche contre son oreille, comme si on pouvait nous entendre.

« Je te laisse le choix de la prochaine position, tu peux reprendre le dessus si tu veux. »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Age réel : 28 Féminin


MessageSujet: Re: un désir particulier (FIN) (x) Ven 27 Jan - 21:34
J’avais le souffle court, j’avais des spammes musculaires. Cette « interface » de la matrice avait vraiment était créé à 100% pour cela. Les sensations et la retranscription de nos sens étaient remarquables.  Je n’avais jamais pris mon pied à ce point. Petit bémol de ce type d’activité, c’était que cela donnait soif et pour se faire on devait se déconnecté pour pouvoir boire. Surtout quand on avait le dernier prototype d’appareil Matriciel.

- Tu viens…. de me faire découvrir… l’orgasme… je crois…. Dis-je avec une voix émotive.

Je lui violai les lèvres en guise de remerciement. Ce baiser était chaud et langoureux, je voulais comme pouvoir m’imprégner de son essence.

- Tu sais que je vais finir par être accro à toi. Lui dis-je

Je me pensais mais à aucun moment, je ne voulais réellement le dire, c’était sortir tout seule.

- Je ne comprends pas pourquoi tu ne trouves personne. Lui dis-je droit dans les yeux. Tu es beau et tu extrêmes habille … [Je cherchais mes mots] avec ton sexe ?!
- Moui c’est moche dit comme ça, mais je ne trouve pas mieux.


Lorsque je disais « Moui » mon accent français ressortait très fort. Même si le monde parlait anglais certaine zone de la planète avait gardé des accents, des patois, voir même leur langue d’origine. D’où je venais, les « anciens » parlaient encore beaucoup le français. Dans ma grand-mère avait toujours eu du mal avec l’anglais, je lui parlais donc en Français. Mais mon pays n’était pas le meilleur en linguistique, donc on avait un accent prononcé.

Je voyais à son regard qu’il en redemandait, qu’il n’avait pas eu assez, qu’il n’avait pas jouie.  Je lui dis rien, je me mis en position quatre patte au bord du lit. Le lit était à la mesure parfaite pour ce genre de position. Même si j’avais déjà pris mon pied et que mon corps était encore en feu, j’appréciais grandement ces moments de rein. Lorsque j’entendis son râle de jouissance, il s’effondra à côté de moi.

Je lui souris l’air coquin.

- Oh Maitre, apprend-moi des choses…. Fait de moi ton apprentie… Apprends-moi ce que tu sais… Fait-moi découvrir des postures. Lui dis-je avec un air amusée

J’avais déjà bien sur lu, un lire de Kamasutra mais jamais, je n’avais pratique cette art, si je puis dire. Je n’étais nullement comprendre d’apprendre des choses. Cette endroit si prêtait assez bien. Dans les jeux, les personnages étaient parfois limités dans certain mouvement et posture. J’étais sûr qu’ici, il n’y avait pas cette limite.

J’attendais de voir sa réponse.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Re: un désir particulier (FIN) (x) Dim 29 Jan - 8:54
« Je te laisse le choix de la prochaine position, tu peux reprendre le dessus si tu veux. »

Mais non, elle ne semblait pas vouloir particulièrement choisir quoi que ce soit, elle avait plutôt l’air d’avoir jouie en fait.

« Tu viens…. de me faire découvrir… l’orgasme… je crois…. Tu sais que je vais finir par être accro à toi. Je ne comprends pas pourquoi tu ne trouves personne. Lui dis-je droit dans les yeux. Tu es beau et tu extrêmes habille … Avec ton sexe. Moui c’est moche dit comme ça, mais je ne trouve pas mieux. »

Elle me disait entrecoupé de plusieurs baisers plus que passionnés. Le moment où elle disait qu’elle allait devenir accroc à moi, me fit assez bizarre. Une crainte qu’elle soit sérieuse et que donc elle soit accroc aussi bien d’un point de vue positif que négatif. Mais aussi ça me faisait plaisir, car je n’avais jamais réellement eu la chance d’une vraie relation depuis le décès de mon épouse.

Vu qu’elle avait l’air d’avoir eu sa jouissance, je me disais qu’on allait surement arrêter là. Mais elle me surprit en se mettant à quatre pattes sur le bord du lit. Écartant les jambes et se cambrant, comme pour m’inviter à la prendre par derrière. Je m’approchais d’elle et cherchait de mon gland, l’entrée de son vagin. Une fois trouvé, je mis un grand coup de rein, Dans cette position plus qu’agréable, il ne me fallut pas plus que quelques minutes, non aller sincèrement deux minutes, pour que mon cerveau donne l’ordre à mon corps de lâcher tous ce qu’il avait. La plateforme matricielle avait prévu de simuler le sperme, mais ici ça n’avait pas une grande importance. Je m’effondrai du coup à côté d’elle dans le lit. Elle s’approcha et me souriait.

« Oh Maitre, apprend-moi des choses…. Fait de moi ton apprentie… Apprends-moi ce que tu sais… Fait-moi découvrir des postures. »

Je lui fis un sourire.

« Je ne suis pas ton maitre. Puis tu sais, je ne suis pas non plus un dieu du sexe. Je ne vais pas t’apprendre des millions de choses. L’important c’est surtout qu’on se fasse plaisir. »

Je m’approchais d’elle et l’embrassa alors que je collais mon corps contre le sien. Elle mit ces jambes autour des miennes alors que nos langues se violaient l’une l’autre.

« Tu sais dans la vraie vie, ça n’attire pas les femmes, un homme qui passe beaucoup de temps dans les jeux-vidéos et qui le reste du temps s’occupe de sa fille et qui écrit ou publie des livres. Puis les voyages de promotions, ce n’est pas des vacances non plus, donc ce n’est pas amusant pour la demoiselle qui vient avec. »

Je l’embrassais encore plus, je sentais que je m’excitai à nouveau. Sûrement les aphrodisiaques. Je tentais de voir si elle aussi laissait son plaisir remonté ou si elle en avait eu assez ?

« Si tu veux que je t’apprenne des choses, c’est de laisser tes désirs et ton corps s’exprimer. Après tout, il n’y a rien de mal à se faire du bien. »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Age réel : 28 Féminin


MessageSujet: Re: un désir particulier (FIN) (x) Dim 29 Jan - 9:42
Je t’ai surprise de sa tendre finale. Je ne pensais pas qu’il puisse être ainsi. J’avais l’air d’être mal à laisse avec mes dires. Je trouvais presque touchant.

- Tu sais qu’on a parlé, beaucoup, beaucoup… baiser. Mais on ne connait même pas nos vrais noms. Je l’appelle Melinda, Enchantée …. ?

Je lui tendis la main comme pour lui dire bonjour. Une chose que je n’avais plus fait depuis longtemps. Ce n’était pas la coutume au Japon.

- Je ne voudrais pas te vexer ou quoi que ce soit d’autre. Mais je ne vois pas en toit en dieux du sexe comme tu le pense. Tu as une profonde tendresse et gentillesse en moi. Je le sens. Même si nos yeux ne sont que des pixels, il retranscrit bien ce qu’il y a derrière. Dans les études, on m’apprend à déchiffrer les émotions… je suis assez douée sans me venter. Certainement grâce ou à cause de mon vécu.

- Je crois que tu te trouves des excuses, le coté geek n’intéresse pas les femmes. Tout le monde est connecté de nos jours. Sur Meetic, on trouve autant de femmes d’hommes. Certaine cherche vraiment un compagnon sérieux. Un homme qui leur donnerait de l’amour qui serait présent quand il est là. Si tu as du temps pour toi, tu as du temps pour elle. Ta fille est grande, ce n’est plus un frein pour rencontrer des gens.

- Tu as la chance d’être charmant… Je donnerais tout pour être à ta place. Je suis dans un pays étranger, dont les coutumes me dépassent. Je n’ai plus de famille et très peu d’amis. Avant que je ne parte, ce n’était pas mieux car mon physique ne me donnait pas d’avantage. Aujourd’hui, je passe ma vie à l’école de 6-20h, je n’ai qu’un ou deux jours par semaine de repos. Et je les passe ici, dans la matrice, car dehors, je suis mal vue… Les occidentales n’ont plus vraiment la cote depuis qu’ils ont été rattaché à USE malgré eux.


Je l’embrassais avec une immense tendresse. Je voulais qu’il comprenne, le poids de mes mots.

- Sache une chose, je sais faire la différence du réelle et du virtuel. Si je dois devenir accroc c’est au plaisir que tu me donne et non à ta personne. Même si j’adorais trouver un homme comme toi, en tout, cas qui essaie de me comprendre aussi bien sexuellement que psychologiquement. Car je n’ai pas un passé facile et surtout j’ai une vision du monde très différente de la norme. Je joue dans la matrice mais je ne vis pas comme tout le monde.

Je voyais bien qu’il ne comprenait pas vraiment.

- Je me soigne par les plantes, je suis contre le corps médical, pharmacologique et l’industrialisation extrême. Je suis proche de la nature, petit plaisir coupable c’est la matrice, je m’accroche à certain souvenir, un mauvais confort… mais cela me réconforte.

- Enfin bref, tout cela pour te dire que tu n’es pas un dieu du sexe mais que tu veux donner plus de plaisir à l’autre. Tu te soucie de l’autre. Et ça c’est rare, chez l’homme.


Avec tous les efforts que notre corps croyait qu’on avait fournis, il commençait à se faire faim. Il ne devait pas être loin de 12h de monté.

- Cela te dérange-t-il qu’on fasse une pause ? Personnellement, j’ai petit creux… je comprendrais que tu sois fatigué de ton coté. On pourra reprendre cela une prochaine fois. J’ai passé un merveilleux moment. Dis-je en l’embrassant « amoureusement »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Re: un désir particulier (FIN) (x) Sam 4 Fév - 20:08
Elle me dit alors son prénom, il était réellement beau.

« Mon prénom est Wod, c’est assez courant de s’appeler ainsi en ancienne Scandinavie. »

Elle me tendit alors la main, je ne compris pas réellement ce qu’elle voulait avec ça. Du coup, je la pris délicatement et la porta à ma bouche pour l’embrasser délicatement avant de lui rendre. C’était peut-être une coutume en Asie et j’espérais surtout bien m’y avoir pris. C’est alors qu’elle commença a raconter que je cherchais des excuses.

« A première vue avec ce que tu me dis de toi, je pense qu’il y a peu de chance que tu comprennes ce que cherche réellement une femme de 35ans. Si elle cherche du sérieux et sans vouloir entrer dans les stéréotypes, soit elle a un enfant, soit elle cherche un homme pour lui en faire un avant ces 40ans, soit elle veut un homme qui a de l’argent. Dans le premier cas, même si j’adore ma fille, j’ai eu très difficile à l’élever seul, donc je ne veux pas d’enfant. Dans le second cas, je ne veux surtout pas d’enfant bébé, car les nuits blanches, j’ai donné étant jeune. Et dans le troisième cas, je n’aime pas les femmes vénales, j’accepte de faire des cadeaux à une femme que j’aime, mais je ne veux pas qu’elle s’attende juste à ça de ma part. Et je peux te jurer que dans ma tranche d’âge, c’est les trois cas-là qui sont les plus répandus. Ensuite, par rapport à Ionisa, elle m’a longtemps empêché de me remettre avec une femme, c’est récent le fait qu’elle accepte ça. Je pense que c’est depuis qu’elle a un petit copain, même si elle ne me l’a pas avoué. »

« Sache une chose, je sais faire la différence du réelle et du virtuel. Si je dois devenir accroc c’est au plaisir que tu me donne et non à ta personne. »

Aie, je ne sais pas pourquoi, mais cette phrase me fit un peu mal. Pas que je m’attende à ce qu’elle tombe amoureuse de moi, mais je m’attendais quand même à avoir une place un poil supérieur à juste un plan cul. Bah ce n’est rien, il faut juste que j’évite de me faire des films ou des idées quand j’accroche un peu plus avec une fille. Surtout avec une fille aussi jolie qu’elle.

« Ouai, je veux bien faire une pause, je n’aurai pas dit non à te faire plaisir une fois de plus, mais si tu as un petit creux, moi je vais en profiter pour commencer ma nuit alors. Je n’ai pas la moindre idée de l’heure qu’il est, et je suis trop bien avec toi, pour prendre la peine de regarder l’heure. Donc si tu pars, je te souhaiterai alors une bonne nuit. »

Au fond de moi, j’espérais qu’elle ne parte pas et que l’on reste là, enlacé l’un contre l’autre voir plus.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Age réel : 28 Féminin


MessageSujet: Re: un désir particulier (FIN) (x) Sam 4 Fév - 20:30
Je pensais qu’il allait un peu plus protester pour la pause mais rien du tout. Je l’embrassai, m’excusant de le laisser ainsi.

- Passe une bonne nuit.
Lui dis-je

Je me déconnectai. J’avais vraiment passé un drôle de matinée, pleine d’émotion et de plaisir. Tout était silencieux dans l’appartement. Cela n’arrivait pas souvent, je me dirigeai vers la minuscule cuisine et pris quelques sushi de la veille. Et retourna au plus vite dans ma chambre pour les mangeait. C’était un appartement avec deux chambres, j’avais donc un colocataire que je ne voyais quasiment jamais. Nous n’avions pas les mêmes horaires et cela m’allait bien. Je mangeais donc mon repas dans le silence et le vide de ma chambre, une fois finit, j’allais me doucher. Dès que je fus propre et habillée, je me demandais ce que j’allais bien faire pendant que Wod dormait. J’ouvris la fenêtre, le temps était radieux. Bon allons-nous prenez, j’en ai pas souvent l’occasion. Je pris de quoi faire des courses et je sortis.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: un désir particulier (FIN) (x)
Revenir en haut Aller en bas

un désir particulier (FIN) (x)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Garde du corps particulier cherche employeur aisé.
» Chercher un bijou particulier
» Un cours vraiment très particulier
» Cours particulier ? [Libre]
» Un soin très particulier [Pv Ella Nicholson]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One-shot :: Matrice :: Sex For You-