Partagez|

Au Dante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Age réel : 28 Féminin


MessageSujet: Au Dante Ven 13 Jan - 21:24
Situé dans un quartier modeste de la capitale, le Dante brillait de milles feus tel le Moulin Rouge de Paris. L'endroit était prisé par de nombreux gamers, offrant l'assouvissement d'un pêcher en échange d'argent, de service ou de son âme. Le lieu proposait de nombreuses salles de jeux, de spectacles érotiques et de nombreuses drogues magiques ou biologiques. Chacun de ses "départements" portait un nom particulier : "luxure", "avarice" et "gourmandise".
Le casino, tel un établissement de Las Vegas, était rattaché à un hôtel de luxe et un restaurant gastronomique. Tout était conçu pour que les clients perdent leur argent pour le jeu ou la chaire. La preuve était qu'il y régnait une atmosphère envoutante.

Nous savions d’après nos quêtes que le propriétaire était un "prince" vampire, il était si âgé que certains le voyaient comme le père des vampires de la ville. D'après les rumeurs, c'était déjà un noble aimant la bonne nourriture et les jeux d'argent. Lorsqu'il est devenu libre de son maitre, il a investi dans des casinos. Malgré la concurrence démoniaque, il a réussi à percer dans ce domaine sans devoir s'allier à eux. Même si aucun subside n'est démoniaque, il embauche des employés surnaturels de toutes races. Les serveuses, les plus sexy, sont vêtues tels des filles de Lilith, et les hommes séduisants comme de nobles vampires.

Pour dans ce jeu, je jouais sous les traits de Ethan L.Scott, démon qu’un charme et d’une beauté à couper le souffle.  J'étais déjà dans la salle depuis un petit moment. J’avais rendez-vous ici dans une chambre, pour rencontrer une chef de guilde : « Enfants de Lucifer », c’est une guilde roleplay. Etant en avance, je jouais au Blackjack. C’était un entretient sous forme rôleplays

Le champagne coulait à flo et le petit four aurait dû parfumer les salles. Une musique charnelle était diffusée dans le haut-parleur de la salle de jeu et dans le restaurant. Dans la Luxure, c'était une autre de danse qui animait les foules.

Lorsque je vis sur l’horloge qu’il était temps, je me dirigeai vers la chambre qu’on m’avait indiquée. Beaucoup des salles du Dante étaient disponible pour le roleplay, donc ouverte à tous. Je me retrouvai au dernier étage. La chambre du rendez-vous, était une grande suite avec un petit salon. Une superbe blonde m’ouvrir : « Lisa Beauchateau » il y avait pas que les châteaux qui étaient beau.

- Bonjour Monsieur.

Je me levai pour la saluer

- Ethan Scott. Lui répondis-je

La femme me regardait attentivement, me demanda de l’assoir sur le divan à côté de son fauteuil.  

- Ne tardons pas trop commençons.


Je lui confirmai d’un hochement de tête que j’étais près.

- Tout membre de notre guilde, doit se présenter.

- Je le comprend très bien.

- Racontez-moi votre histoire, je vous en prie.

Elle voulait certainement savoir si j’avais un background développé.

- Je suis née en 1474 en enfer. À cette époque oubliée, les hommes ignoraient tous des créatures fantastiques et horrifiques qui peuplaient leur monde ou les autres. Mon père Jacob vivait sur terre semant le chaos et la discorde chez les humains, quant à ma mère, elle était une démone de l'ombre. Hé oui, j'ai hérité mes pouvoirs et mon charme du coté de ma mère. Le couple, qu'ils formaient, avait été imposé par les ordres démoniaques pour une meilleure intégration auprès des humains. [rire] Ils n'avaient pas prévu qu'ils développeraient un peu trop leur couverture. Quelques mois avant ma naissance, en Europe, il y avait encore beaucoup de troubles et des chasses aux sorcières. Ne sachant pas comment allait se dérouler l'accouchement, ni quelle apparence, j'allais avoir. Mon père et ma mère repartir en enfer pour me mettre au monde. [sourire] Il faut dire qu'à ce moment, il y avait peu de démons sur terre et encore moins de démons mineurs qui se reproduisaient entre eux. A ma naissance, mon corps était parcouru de cicatrice, j'avais l'air d'une poupée de porcelaine brisée.

Son avatar avait l’air de prendre des notes et me faisait signe qu’elle m’écoutait

- 5ans plus tard, les ordres supérieurs ordonnèrent à ma mère de retourner sur terre. Dès le moment de la séparation, chacune de mes larmes ont fait disparaitre les cicatrices.

- Qu’est devenue votre mère ?

- À mes 12ans, ma mère est venue me récupérer une fois sa mission.

- Si longtemps sans votre mère n’est-ce pas un peu dur en enfer ?

- Oui comme tous les enfants du malin. Répondis-je. Nous avons vécu durant cette époque en Irlande, en plein chasse aux sorcières. C’est à ce moment-là que j’ai perdu ma mère par ma faute. Nous étions en plein moyen-âge, j’étais un jeune adolescent qui essayait de gérer ses pulsions de démon et d’homme. J’étais tombé sous le charme d’une jeune voisine de 14ans, avec toute la frénésie et la peur qui régnait dans le village, je n’ai pu contenir mon être démoniaque qui se montrait à elle, durant nos 1ers ébats. La fille sortie terrifiée et totalement nue... de la grange ou nous étions. Un groupe d’homme la vit, elle n'arrivait pas à leur parler. Je leur étais apparu, telle une ombre démoniaque avec son corps et ses ailes noirs. J’ai essayé de fuir en s'envolant, mais des archées me transperçaient. Leur flèches bénites m'avaient à tout jamais interdit de voler.

- Waow. Lâcha mon interlocutrice

- C'est alors qu'une ombre immense et démoniaque apparut. Elle devait faire plus de 3m de haut, les yeux rouges et les ailes vendant l'air. Les hommes se mirent à courir. Des chevaliers coururent en direction de cette ombre maternelle. C'est alors qu'une flèche lui transperça le dos. C’est la dernière fois que je revis ma mère.

- Quelle triste histoire et votre père ?


- Nous n’avons jamais vraiment eu de contact, il est mort, il y a peu de temps, certaine assassiné par un de ces ennemis. Rien de bien passionnant dans la vie d’un démon.

- Puis-je voir votre forme démoniaque svp ?

Je soupirais, je n'aimais pas montrer mon vrai visage. J'obéis, créant un clone d'ombre à côté de moi. Je fermai les yeux, une couverture noire couvra ma peau tout entière ne laissant que mes yeux bleus.

- Satisfaite dis-je d'une voie roque

Je sentis ses poils s’iriser.

Il faut dire que je n'étais pas beau avec ma peau velours noir et mes fissures blanches, de surcroit, j'avais mes dents qui s'était allongées.

Elle reprit ses esprits.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Age réel : 28 Féminin


MessageSujet: Re: Au Dante Sam 14 Jan - 14:09
J’avais repris ma forme humaine et mettait remis à ma place

- Je dois vous dire que nous avons rarement de personnes ayant une histoire aussi passionnante. Me dit-elle

J’avais de bonne chance d’être admisse dans leur guilde, me dis-je

- Puis-je savoir quelle est votre fonction ? Demanda-t-elle

- Je suis chercheur

- Détective ou scientifique

- Un peu des deux. Lui répondis-je

- Je suis étonnée vous êtes un démon de la peur, je pensais que vous seriez un combattant.

- Je préfère la subtilité. Je menace mes adversaires en leur faisant peur… Quel homme n’a pas peur qu’on a des photos en mauvaise posture avec une autre femme que son épouse. J’aime également beaucoup les poisons.

Elle s’approcha de moi, avec un air que je reconnus tout de suite. Avec son petite tailleur qui mettait ses formes en valeurs, il n’y avait rien à dire elle était plus que charmante. Mon avatar portait qu’en a lui un tailleur très classe.

- J’ai entendu dire que vous aimez beaucoup la bonne chair. Dit-elle d’une voix langoureuse

- Hum, je ne sais pas qui vous a dit cela. Il me semble selon moi que tous les démons aiment la bonne chaire d’une manière comme une autre. Répondis-je

Elle était si proche de moi que je pouvais sentir son parfum. C’était une femme, j’étais étonné, je pensais que j’aurais un homme, cela expliquait sa démarche si sensuelle. Je pris son visage dans ma main et l’embrassai avec douceur.

- Hum, je n’aurais pas cru qu’un démon puisse être si doux.

- Et vous n’avez pas tout vu.
Lui répondis-je

Je savais si elle voulait aller sur ce terrain-là ou pas, je laissais voir. Je ne voulais pas que mes 1ers contacts avec la guilde, soit fondé sur une mauvaise image.

- Je pense Monsieur qu’il n’y a aucuns soucis pour que vous soyez admis parmi nous.

Je reçus un message d’invitation à devenir membre de leur guilde. J’acceptai la proposition.

Dès que je fus admis, la demoiselle m’embrassa chaudement. Elle avait clairement envie de plus.

- Je ne voudrais pas que vous vous fassiez une mauvaise image sur nos relations.

Elle ne me permit pas d’en dire d’avantage. Je vis sur le canal de guilde, « un bonne chance mec ». Je compris pas tout de suite. C’est alors que je réalisai que j’avais certainement une succube devant moi. Je souris amusé, ben puisque c’était ainsi, jouons le jeu.

Je l’enlaçai pour la poser dans le divan.

J’avais mis également le glitch code qui simulait le déshabillement et qui effectuait la disparition de vêtements. Je retirai ma veste et l’embrassai chaudement. Les avatars avaient de bonne aptitude d’apnée, ce qui nous donnait un certain avantage dans l'eau et en amour. Je le faisais donc durer.
Je descendis le long de son cou, m'y attardait pour l'embrasser et lui faire de suçon. Je remontai jusqu'à son oreille et lui mordilla.

Je l’entendais gémir. Je retirais ma chemise. J’effleurais son corps et remarqua vite que notre succube ne portait pas de sous-vêtement

- Toujours prête à ce que je vois.
Lui dis-je

- C’est la moindre des choses pour une succube.




_________________

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Age réel : 28 Féminin


MessageSujet: Re: Au Dante Dim 22 Jan - 18:04
Moi et la sympathique succube avions passé un moment délicieux. Ce n’était pas la 1ère fois que je goutais au choix de faire l’amour dans ce jeu avec ce personnage. Mais je devais avouer que cette demoiselle était assez douée pour donner du plaisir même en sachant que j’étais une femme derrière l’écran. Même si j’avais été un peu craintif, elle me montra qu’elle se fichait de savoir que j’étais une femme. Elle jouait son rôle de succube à merveille.

Les succubus étaient une spécialisation de démons qui avaient tout misé sur le charme et l’envoutement. Par moment, j’eus l’impression qu’elle utilisait ce pouvoir sur moi, car ma vision de troublait par moment. Avait donc de l’expérience dans le « sexe matriciel in game ». J’étais ravie d’une telle partenaire car je n’en avais jamais rencontré, moi-même utilisait mes pouvoirs pour effectuer des actions durant l’acte sexuel, comme me transformer partiellement en démon me donnant plus de force, d’endurance et de puissance.

Après nos ébats, nous avions parlé de nos expériences de jeu, une conversation très agréable et normale si on oubliait le fait de notre nudité. Puis nous étions repartir chacun de notre côté, en gardant contacte via la guilde

---------------------

Cela faisait maintenant plusieurs mois que j’avais intégrés la guilde, j’étais monté de grade. J’avais laissé les autres jeux de coté, de toute façon, c’était niveau max et n’avais plus beaucoup d’envie d’y aller sauf pour voir mon ami Lloyd, de temps en temps.

J’étais donc de nouveau dans ce casino où tout avait commencé.  Je venais juste de parrainé une nouvelle personne. Je me revoyais déjà rentré dans la suite du rendez-vous juste derrière elle, l’air menaçant et sérieux. J’aimais lire la peur sur leur regard, ainsi nous savons qui nous avons en face. Comme ma maitresse, je lui avait fait passer un test de background et d’aptitude. Après cette entretient qui avait été très agréable. J'avais pris la décision de jouer à la roulette. Je vis sur mon comlink qu'une connaissance venait de se connecter.

Je remarqua que Wod n'était pas loin avec son personnage. Je partis donc à sa rencontre.

- Bonjour Belle soirée. Lui dis-je en m'approchant d'elle

_________________

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Re: Au Dante Sam 13 Mai - 17:49
Je venais de créer un nouveau personnage sur Final Fantasy, je voulais passer un peu le temps et avoir un rôle un peu plus neutre que mon ange. J’avais toujours voulu tester le poste de Pythie qui était un support assez étrange et très peu joué. J’adore utiliser des classes qui n’étaient pas parmi les favorites. Bien entendu cette classe était axée uniquement sur un rôle féminin, le jeu mettait en avant des classes à sexe unique comme l’incube ou la pythie. Je fis donc une jolie blonde à lunette, assez sexy et habillée de façon chic. Je passais le tutoriel et me concentra uniquement sur les quêtes de classes pour pexer. Lorsqu’il fallut choisir une orientation dans le gameplay de ma classe, je pris l’arbre de talent des voyageurs du temps. C’était pratique aussi bien d’un point de vue roleplay, car cette spécialisation ouvrait à de nouvelles quêtes et à la possibilité de les faire vivre aux autres, mais aussi d’un point de vue PVE, car la pythie spé temps était un bon support. Et en plus, il n’y en avait pas dans le top tiers du jeu. Un challenge en plus.

Alors que je faisais tranquillement mes quêtes dans le cœur économique de New York, je vis un dialogue s’ouvrir avec un homme qui jouait la classe démon à première vue. En voyant le logo d’une connaissance IRL à côté je compris de suite que c’était un personnage de Mélinda.

« Bonsoir nous pouvons dire quand la nuit est tombée. Surtout si dans la même phrase vous utilisez le terme belle soirée, dans ce cas ce n’est plus bonjour qu’il faut utiliser, mais bonsoir. »

C’était ma première session roleplay avec ma pythie et je n’avais pas encore défini son caractère dans ma tête, j’allais donc la jouer en improvisant au fur et à mesure.

« Maintenant, je peux comprendre que le manque d’éducation soit la cause de cette erreur, et dans ce cas-là, je vous excuse pour ce manque de précision. Et sinon, à qui ai-je à faire ? »

Il me donna son nom.

« Je suis Alégia Legrand, fille de l’ambassadeur de France, vous comprendrez alors facilement que mon enseignement est bien plus élevé que le vôtre. Et que je ne parle qu’à des gens un minimum exceptionnel. »

Je tournai alors le dos et me dirigea vers une des boutiques de vêtements proche. Le jeu avait pleins d’endroits ainsi ou dépenser la monnaie du jeu ou du vrai argent pour changer le look de son personnage. La personnalisation était très très poussée en tout cas. Le personnage de Mélinda m’avait suivie dans cette boutique.

« A moins que vous n’ayez la délicatesse et les moyens pour m’offrir quelques choses ici, sinon je ne comprends pas pourquoi vous avez cru bon de me suivre. Vous pensez peut-être que vous avez la moindre parcelle d’exception ? »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Age réel : 28 Féminin


MessageSujet: Re: Au Dante Dim 14 Mai - 20:46
« Elle » me prenait un peu de haut. Je ne savais pas trop comment réagir.

- Désolé si je vous ai importuné chez demoiselle. Mais lorsque je vois une créature aussi belle que vous, je ne peux m’empêcher d’aller à sa rencontre. Dis-je


Je la suivis dans une boutique, elle fit une remarque.

- Je serais ravie de vous offre quelques choses mais je ne pense pas que cette boutique aie ce que j’ai en tête. Lui dis-je avec humour.

Je ris

- Mal poli que je suis, je me présent Ethan Scott. Dis-je en lui présentant ma main.

Je lui fis la baise main.

- Pour en revenir à votre remarque précédente sur mon manque d’éducation, je crois que j’en ai bien plus que vous vu mon âge. Dis-je
- Je vais êtes honnête avec vous, je vous connais, en tout cas, je me suis renseigné sur vous… et sur vos talents qui pourraient m’être utile… lui dis-je


J’avais bien une quête ou deux ratée qu’elle pourrait me permettre de refaire grâce à ces voyages dans le temps.

Je voyais qu’elle m’ignorait

- Je vais vous laisser vos achats. Voici ma carte si cela vous intéresse. Lui dis-je en imitant le fait de donner une carte de visite.

Au passage, je lui donnai par courrier la clé de mon appartement. Elle savait donc où était le portail pour y accéder en tant que joueur. C’était un building dans le quartier d’affaire, cette zone était contrôlée, actuellement, par les Hard.

- En tout cas, si ce coup de cœur est réciproque sachez que je m’en vais boire un verre au Dante. Lui dis-je avant de la quitter.

J’avais compris à son aura qu’elle jouait un personnage sans affiliation, donc neutre. Pour ma part, j’étais loyal mauvais. Je respectais donc les lois du mal. Il y avait beaucoup de type d’alignement dans ce jeu, cela dépendant de notre façon de jouer et de répondre au pnj durant les quêtes. J’avais justement une quête de faction qui me demandais de rallier au notre cause 5 personnes, je n’en étais qu’à 2. Pour se faire, le plus simple était de faire mes quêtes avec un neutre ou de les faire rejoindre ma guilde. Dans le jeu aucun serveur n’était encore totalement dominer par une faction ou l’autre, le neutre était pour le moment dominer par le mal, mais cela pouvait vite changer.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Re: Au Dante Mer 17 Mai - 20:35
« Je serais ravie de vous offre quelques choses mais je ne pense pas que cette boutique aie ce que j’ai en tête. »

« C’est bien ce qu’il me semblait, vous n’avez pas de gout, pas d’éducation et encore moins de style. Cette boutique, n’est peut-être pas le summum, ni n’a la classe de Gordon Ent, mais ayez au moins le réflexe de voir que de jolies tenues se trouvent dans l’arrière-boutique. Et certaines pourraient tout à fait correspondre à ce que vous avez en tête. »

« Mal poli que je suis, je me présent Ethan Scott. »

Il me tendit la main et je le regardais alors d’un air hautain. Mais sa main se posa sur la mienne et il me fit alors un baise main.

« Pour en revenir à votre remarque précédente sur mon manque d’éducation, je crois que j’en ai bien plus que vous vu mon âge. Je vais êtes honnête avec vous, je vous connais, en tout cas, je me suis renseigné sur vous… et sur vos talents qui pourraient m’être utile… »

« Tout dépend de quel talents vous parlez, car une partie n’est accessible qu’aux hommes qui peuvent m’apporter très gros. Et vous ne m’avez toujours pas prouvé que vous puissiez m’apporter quoi que ce soit. »

Devant cette réponse, il proposa de me laisser à mes achats et me confia la clef de son appartement. Puis il m’annonça qu’il allait boire un verre au Dante. Ce bar était connu pour ces penchants très limites et si j’allais sur place, j’avais beaucoup de chance de perdre mon alignement neutre, mais après tout si ça nous permettais de nous amuser un peu, pourquoi pas. Je le suivis en ajoutant.

« Le cœur pourrait me dire de vous accompagner, mais cela dépend de la somme que vous pourrez mettre pour m’impressionner. Du coup, je vous laisse le bénéfice du doute de m’impressionner. Oh et ne soyez pas radin monsieur Scott, on n’attire pas les riches et magnifiques belle femmes avec quelques belles paroles. »

Je lui pris le bras et m’avança cote à lui pour rejoindre le Dante. Je n’y avais jamais mis les pieds, mon autre personnage étant clairement dans le clan des Clark et c’était impossible pour moi d’y entrer avec lui. Là, mon état neutre, me permettait de profiter des bonus de chaque clan, sans pouvoir toucher aux bonus d’elites. Ce qui n’était pas tellement grave, car ça pouvait correspondre à mon personnage.

« Et vous, monsieur Scott, que faites-vous dans la vie outre que d’essayer de draguer de belle jeune femme comme moi ? Vous avez un métier ? Un passe-temps ? Une épouse ? Une amante ? Des amantes ? Je veux tout savoir sur vous. Je veux connaitre votre passé dans le moindre détail. »


Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Age réel : 28 Féminin


MessageSujet: Re: Au Dante Mer 17 Mai - 20:59
Elle me posa plein de question

- Oh là, belle demoiselle, doucement. Je travaille à la section de recherche des Hard. Dis-je

Cela voulait dire que mon personnage était spécialisé dans l’espionnage et le complot. J’étais le pro de la finesse.

- Si vous me suivez, je peux vous offrir tout ce que vous voulez… Je n’ai pas de limite d’argents, ni de statue… mais j’espère que cela en faudra le prix très chère.
- Pour le moment, tout ce que je sais de vous c’est que vous êtes une de rare pythie de la ville. Ce qui est fort plaisant, puisque mon organisation ne compte pas de pythie à son actif. Il faut dire que cela est bien utile d’avoir une devineresse dans son camp. Cela permet d’avoir un coup d’avance sur l’adversaire.


Dans le Dante, il y avait beaucoup de chance que je croise des membres de ma guilde puisque notre QG se trouver dans ce lieux.

- Bonjour. Dirent deux plantureuses femmes

En réalité, c’était deux démones de la guilde, un succube et l’autre, je ne savais plus.

- As-tu a prouvé ta proie pour la nuit. Dit le succube
- Cela va dépendre de la dame. Répondis-je
- Je vous le conseille vivement. Dit-elle à Alégia.

Elle jouait son rôle de succube à merveille. En même temps, tous les membres de la guilde jouaient leur rôle à la perfection, on était guilde rp en même temps sur un serveur rp.

On s’installa dans un petit salon privatif du bar du Dante.

- Alors demoiselle que faites-vous dans la vie ?

En réalité, je le savais déjà, elle était psy, en tout ça c’est ce qui était écrit sur son profil, visible pour les amis, les espions, les détectives et les pirates.

- Vous n’avez pas trop peur d’être ici avec un démon ? Vous avez pour beaucoup vous êtes qu’un morceau de viande. Dis-je en regardant la salle remplie de vampire, démons et créatures étranges.
- En même temps, je peux les comprendre, vous êtes un morceau de joie. Vous êtes merveilleusement belle.
- Sinon parlons affaire, que pouvez-vous m’apporter ? Moi personnellement, je peux vous offrir tout ce que vous désirez : argent, matériel, immobilier, serviteur et service… Dis-je


J’espérais vraiment que ce rp allait décoller car j’allais commencer à être en manque d’idée.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Re: Au Dante Sam 20 Mai - 20:13
Nous venions d’entrer dans le Dante, il m’avait dit que son organisation aurait bien voulu mettre la main sur une pythie comme moi. Et lui il était espion des Hard, donc théoriquement, il avait accès à des informations supplémentaires sur ma fiche de persos. D’autres joueuses vinrent le saluer et au passage m’assurer que c’était un bon coup. S’ils savaient que dans la vie c’était ma petite amie, enfin que ce gars, était joué par une fille, avec qui j’étais en couple, moi qui joue une fille … Oula, ça devenait dur à suivre là.

Nous nous installions alors dans un bar privatif du Dante.

« Je suis psychiatre indépendante pour gens fortunés. J’ai beaucoup de clients, et tous me paye rubis sur ongle. D’un côté il vaut mieux s’ils ne veulent pas voir un aspect de leur passé changer. Et au passage s’ils payent très cher, je peux changer directement leur passé. Mais ça, c’est extrêmement cher. »

Il enchaina alors trois phrases coup sur coup.

« Non, je n’ai pas vraiment peur, car je sais que pour beaucoup je ne suis qu’un bout de viande, ce qui est le cas pour vous aussi. A vos yeux, je ne suis qu’une fille de plus à mettre dans votre lit et à faire entrer dans votre groupe. La gloire que ça apporterai de maitriser une pythie comme moi. De me dominer. Vous aimeriez me dominer ? Mais ne rêvé pas, mon indépendance est ce que j’ai de plus cher. C’est ce qui me permet de gagner de l’argent. Beaucoup d’argent. Et vous aurez beau m’offrir l’intégralité de votre compte en banque, vos actions, vos biens et même votre vie, que je pourrais trouver toujours mieux et surtout plus en bossant pour tout le monde. Non, si vous voulez vraiment m’entrainer dans votre clan et me dominer, il faudra être bien plus persuasif que ça. »

Je sirotais mon verre et je vis l’icône « un verre de trop » dans ma fiche de personnage apparaitre. C’est vrai que je n’avais presque pas mis de points en constitution et du coup, je n’avais aucune résistance à l’alcool.

« Et sinon, à part vous taper toutes les filles que vous croisez, vous devez bien avoir des passions ou même une petite famille ? Et ces démones que nous avons croisées, sont vos amantes ? Je veux réellement tout savoir de vous. »

Je demandais au serveur un autre cocktail.

« Et qu’est que moi je pourrais faire pour vous ? »

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Age réel : 28 Féminin


MessageSujet: Re: Au Dante Mar 23 Mai - 20:51
Je remarquai vite que la demoiselle était pompette. Elle était psychiatre donc une pythie soutien, certainement. Quand on savait jouer son personnage on pouvait faire des merveilles. Elle avait le don de distordre le temps, elle était des êtres intouchables car elle se téléportait à la vitesse de la lumière. En tant que soutient, elle pouvait transporter ces alliés, ralentir les ennemis et administrer remède et poisson sans être vu.

- Ma chère si vous m’apportez ce que je désire, vous pourrez faire ce que vous voulez de moi. Vos clients sont riches mais ils ne peuvent certaine pas vous aider au quotidien, ils n’ont certains peu de talent.

Je faisais référence à quête qu’elle pouvait avoir. Au vue de sa constitution, elle devait avoir difficile au quotidien surtout en étant neutre. Je sais de quoi je parlais mon 1er perso, que j’avais mis de côté, était une soutien. Une technomage, elle contrôlait les énergies vivantes, électroniques et virtuelles, je pouvais soigner par l’esprit, pirater et désactiver. J’avais décidé d’être neutre, mais je ne l’étais plus trop car c’était devenu compliqué donc j’étais « Neutre Bienveillante » donc plus du côté des Clark. Du point de vue Rp, j’étais une hackeuse indépendante.

J’avais éludé ces questions, ne donnait que le stricte minimum.

- Je prends les femmes que je veux… Dis-je

Voyant qu’elle était vraiment ivre.

- Je vois que vous n’êtes pas en état de discuter. Lui dis-je en me levant, remis mon chapeau

- Tenez. Dis-je en lui donnait un papier


En réalité, c’était un carte de visite que j’avais réalisé avec un objet « papier » prévu pour transmettre des messages rp à d’autre jouer. J’avais même fait un raccourci macro pour cela.

- Quand vous aurez tous vos esprits, voici mes coordonnées. Dis-je


Quand je fus éloigner, je transmis à Wod, les clés de mes appartements pour qu’il puisse entrer dans le fasing qui était le mien. Après cela, je pris la peine de me téléporter chez moi.

-> suite dans appartement

_________________

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Au Dante
Revenir en haut Aller en bas

Au Dante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Epreuve de Dante
» Le monde à ses défauts, pas moi ! ✟ « Dante's Inferno » {OK}
» [Lac] Première sortie du Royaume Obscur [Megan et Dante]
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Stand up all Night Long! [Dante & Lysandre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One-shot :: Matrice :: Final Fantasy LXVII remake-